Le premier Israélien d’origine éthiopienne nommé pilote de l’armée de l’air
Rechercher

Le premier Israélien d’origine éthiopienne nommé pilote de l’armée de l’air

Après avoir terminé la redoutable formation militaire, le lieutenant 'Youd' servira comme co-pilote dans un avion de chasse

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les pilotes de l'armée de l'air pendant une cérémonie de remise des diplômes à la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev,le 30 juin 2011 (Crédit :  Michael Shvadron/Armée du porte-parole de l'armée israélienne /Flash90)
Les pilotes de l'armée de l'air pendant une cérémonie de remise des diplômes à la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev,le 30 juin 2011 (Crédit : Michael Shvadron/Armée du porte-parole de l'armée israélienne /Flash90)

Le lieutenant ‘Youd’ est le premier pilote de l’Armée de l’air israélienne d’origine éthiopienne à avoir achevé la prestigieuse école militaire, a déclaré l’armée la semaine dernière.

Comme c’est le cas pour les autres pilotes, son véritable nom n’a pas été divulgué pour des raisons de sécurité. Il est ainsi désigné par son grade et par la première lettre de son nom hébraïque.

Mercredi, après la cérémonie de fin de formation des pilotes, Youd a commencé à servir comme navigateur sur des avions de chasse de l’armée israélienne, a expliqué Tsahal, confirmant l’information qui avait été annoncée sur les ondes de la radio militaire.

Si certains Juifs éthiopiens ont immigré en Israël dans les années 1960 et 1970, la plus grande partie de la communauté est arrivée au sein de l’Etat juif au milieu de années 1980 et au début des années 1990, avec l’opération Moïse et l’opération Salomon. Aujourd’hui, plus de 125 000 personnes d’origine éthiopienne vivent en Israël.

L’intégration relativement lente de la communauté éthiopienne dans la société israélienne a été expliquée par des incompréhensions culturelles, mais aussi par des accusations de racisme.

Au sein de l’armée, les Éthiopiens israéliens ont mis du temps à gravir l’échelle de la hiérarchie.

Le lieutenant-colonel Avraham Yitzhak, chirurgien militaire au sein du commandement du sud et le tout premier colonel de l’armée israélienne d’origine éthiopienne (Crédit : Unité du porte-parole de l’armée israélienne)

En 2016, le Dr. Avraham Yitzhak a repris le poste d’officier médical en chef du Commandement du sud de l’armée, devenant ainsi le premier Israélien d’origine éthiopienne à obtenir le grade de colonel dans l’armée israélienne.

Yitzhak est né en Ethiopie et il a immigré en Israël en 1994. En plus d’être le premier colonel éthiopien dans l’armée, il a été le premier médecin de l’armée israélienne d’origine éthiopienne.

Yitzhak est arrivé en Israël à l’âge de 19 ans, après avoir déjà commencé ses études de médecine à Addis Abeba, selon un portrait publié en 2010 dans le journal Israel Hayom.

Une fois en Israël, il a fait des demandes d’inscription dans des universités israéliennes et a choisi de rejoindre les bancs de la faculté de médecine de l’Université Ben Gurion. A la fin de ses études, il a commencé à servir dans l’armée israélienne en tant que chirurgien militaire, tout d’abord dans la Brigade des Parachutistes et ensuite dans l’unité d’élite Maglan, qui opère derrière les lignes ennemies.

Les soldats évacuent un camarade blessé au cours de la seconde guerre du Liban, le 24 juillet 2006, (Crédit : Haim Azoulay / Flash 90)

Pendant la deuxième guerre du Liban, Yitzhak a servi dans la brigade Nahal. Le dernier jour des combats, il a été blessé par des éclats d’obus et il a dû rentrer en Israël pour être soigné.

En tant que chirurgien, il a participé aux trois opérations militaires menées à Gaza – l’Opération Plomb durci de 2008-2009, l’Opération Pilier de défense de 2012 et l’Opération Bordure protectrice 2014 – avant de prendre la direction du service médical opérationnel du Corps médical.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...