Le propriétaire juif d’un café de Glasgow inculpé pour des slogans anti-police
Rechercher

Le propriétaire juif d’un café de Glasgow inculpé pour des slogans anti-police

Un sac portant l'inscription "F*** la police", exposé dans le café juif anarchiste, a été confisqué par les forces de l'ordre et remplacé par sa version yiddish

La police a confisqué le sac fourre-tout présenté ici dans la vitrine du Pink Peacock à Glasgow, en Écosse. (Avec l'aimable autorisation de The Pink Peacock via JTA)
La police a confisqué le sac fourre-tout présenté ici dans la vitrine du Pink Peacock à Glasgow, en Écosse. (Avec l'aimable autorisation de The Pink Peacock via JTA)

JTA – Les propriétaires juifs d’un café en Écosse ont décidé d’utiliser l’étalage de leur boutique pour partager leur point de vue sur les forces de l’ordre.

Pendant des mois, un sac portant l’inscription « f*** the police » a décoré la façade du Pink Peacock à Glasgow, un point de rencontre pour les activistes juifs ayant une affinité avec le yiddish et les causes d’extrême gauche, notamment l’anarchisme.

On y voit également un drapeau palestinien et le slogan « Juifs et Queers pour une Palestine libre », ainsi qu’une affiche faisant la promotion du Yom Kippur Ball, une fête organisée par les propriétaires en 2019 le jour de Yom Kippour, car il s’agit de « festoyer et de se réjouir dans la tradition anarchiste juive », comme l’indique l’affiche.

Lundi, la police de Glasgow s’est attaquée à l’un des objets de la discorde : Elle a confisqué le sac et a accusé l’un de ses propriétaires, Morgan Holleb, 32 ans, d’avoir commis une violation de la paix – une infraction pénale dans cette partie du Royaume-Uni.

Deux policiers ont saisi le sac, le qualifiant de pièce à conviction, tandis que Joe Isaac, un autre fondateur de The Pink Peacock, filmait l’incident.

Sur Twitter, les fondateurs ont écrit que l’incident était « une tentative évidente de nous intimider » – et que cela « ne marchera pas ».

Morgan Halleb emballe de la nourriture de Pink Peacock pour la livrer. (Pink Peacock/ via JTA)

Un porte-parole de la police a déclaré mercredi à la Jewish Telegraphic Agency que la police était sur place suite à des plaintes de résidents.

Dans la vidéo filmée par Isaac, on voit Holleb remplacer le fourre-tout à l’inscription anglaise par un autre en yiddish. On y lit « daloy polizei », ce qui signifie « à bas la police ».

Les policiers n’ont pas semblé se soucier du sac en yiddish.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...