Le Sénat américain exhorte le Royaume-Uni à ne pas débrancher Alta Fixsler
Rechercher

Le Sénat américain exhorte le Royaume-Uni à ne pas débrancher Alta Fixsler

Chuck Schumer a écrit à l'ambassadrice britannique après le rejet de la demande de la famille de transférer le bébé en Israël, suite à la décision des médecins de la débrancher

Le chef de la minorité au Sénat, Chuck Schumer, sénateur de l'État de New York, s'exprime lors d'une conférence de presse au Capitole, mardi 16 juin 2020, à Washington. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
Le chef de la minorité au Sénat, Chuck Schumer, sénateur de l'État de New York, s'exprime lors d'une conférence de presse au Capitole, mardi 16 juin 2020, à Washington. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

JTA – Le leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, a joint les États-Unis à la lutte pour empêcher les médecins britanniques de débrancher une fillette juive de deux ans.

Schumer, qui est lui-même juif, a écrit mercredi à l’ambassadrice britannique aux États-Unis, Karen Pierce, pour demander à son gouvernement d’empêcher les autorités médicales de prendre des mesures irréversibles concernant Alta Fixsler, qui est sous assistance respiratoire dans un hôpital de Manchester en raison de complications survenues lors de la naissance.

« Je demande instamment que toutes les décisions de santé qui vont à l’encontre des souhaits de la famille soient suspendues jusqu’à ce que le processus de citoyenneté soit terminé et qu’Alta puisse se rendre aux États-Unis avec son père, citoyen américain, M. Abraham Fixsler », a écrit M. Schumer, un démocrate de New York.

Le mois dernier, un tribunal britannique a rejeté la demande de la famille de transférer Alta en Israël après que les autorités médicales ont décidé de débrancher les machines qui la maintiennent en vie. Retirer Alta du respirateur artificiel va à l’encontre de leurs croyances religieuses, ont déclaré les parents orthodoxes, et il y a peut-être un espoir qu’Alta se rétablisse. Le personnel médical s’attendait à ce qu’Alta meure quelques jours après sa naissance.

L’action a été retardée en raison de nouveaux appels des parents.

Le gouvernement israélien a également demandé aux autorités britanniques d’empêcher qu’Alta soit débranchée et souhaite que la famille soit autorisée à s’installer en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...