Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Le sultan d’Oman, médiateur entre l’Iran et l’Occident, arrive à Téhéran

Le sultan a été accueilli à l'aéroport de Mehrabad par le premier vice-président iranien, Mohammad Mokhber pour une visite de deux jours

Cette image réalisée à partir d’une vidéo montre le sultan d’Oman, Haitham bin Tariq Al Said, lors de tirs de canons devant le Conseil royal à Mascate, Oman, le 11 janvier 2020. (Crédit : Télévision d'Oman via AP/Dossier)
Cette image réalisée à partir d’une vidéo montre le sultan d’Oman, Haitham bin Tariq Al Said, lors de tirs de canons devant le Conseil royal à Mascate, Oman, le 11 janvier 2020. (Crédit : Télévision d'Oman via AP/Dossier)

Le sultan Haitham d’Oman, médiateur entre l’Iran et les pays occidentaux dans des dossiers clefs notamment celui du nucléaire, est arrivé dimanche à Téhéran pour une visite de deux jours.

Le sultan a été accueilli en milieu d’après-midi à l’aéroport de Mehrabad par le premier vice-président iranien, Mohammad Mokhber.

Au cours de cette rencontre, Raïssi a évoqué « l’industrie, le commerce », mais aussi « la défense et les affaires liées à la sécurité », « le transport maritime et les échanges financiers et monétaires » comme autant de domaines où les relations bilatérales pourraient s’améliorer, selon le site de la présidence iranienne.

« Téhéran et Mascate ont des points de vue communs sur la coopération régionale, le renforcement et la stabilisation de la sécurité, la paix et la prospérité des nations de la région », a-t-il ajouté.

L’agence de presse officielle d’Oman, ONA, a indiqué sur Twitter que les deux dirigeants avaient signé des protocoles d’accord et des accords pour promouvoir les investissements.

Avant son arrivée, le chef de la diplomatie omanaise, Badr Albusaidi, avait assuré au quotidien Asharq al-Awsat que « cette visite historique aura un impact positif sur la sécurité et la stabilité de la région ».

Elle intervient un an après la visite à Mascate du président iranien Ebrahim Raïssi, au cours de laquelle les deux pays avaient signé une série d’accords commerciaux.

Le président iranien Ebrahim Raïssi plaçant ses mains sur son cœur en signe de respect envers la foule après la conclusion de son discours lors d’une cérémonie marquant l’anniversaire de la mort du défunt général des Corps des Gardiens de la révolution islamique, Qassem Soleimani, tué en Irak dans une attaque de drone américain en 2020, à la grande mosquée Imam Khomeini, à Téhéran, en Iran, le 3 janvier 2023. (Crédit : Vahid Salemi/AP)

Ce déplacement est organisé aussi « en plein coeur d’une phase nouvelle et positive dans les relations régionales, qui encourage » les pays de la région « à soutenir le dialogue pour résoudre les problèmes », a ajouté Albusaidi.

Contrairement à la plupart de ses voisins, Oman entretient depuis longtemps d’excellentes relations avec la République islamique, jouant régulièrement le rôle de médiateur entre Téhéran et les pays du Moyen-Orient et de l’Occident.

Il avait facilité les négociations entre l’Iran et son ennemi juré Washington, ainsi que les discussions autour du dossier nucléaire et celles entamées pour la reprise des relations avec l’Arabie saoudite.

Ryad et Téhéran, deux puissances rivales au Moyen-Orient, ont décidé en mars de rétablir leurs relations diplomatiques, rompues en 2016.

Plus récemment, le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir Abdollahian, a remercié Mascate pour ses « efforts positifs » dans un échange de prisonniers entre Bruxelles et Téhéran.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, écoutant la question d’un journaliste lors d’une conférence de presse à Moscou, en Russie, le 31 août 2022. (Crédit : Maxim Shemetov/Pool Photo via AP)

L’humanitaire belge Olivier Vandecasteele a été relâché vendredi en échange d’un diplomate iranien, Assadollah Assadi, condamné en Belgique pour terrorisme.

Le sultan Haitham est arrivé en Iran après une visite en Égypte, où il a rencontré le président Abdel Fattah al-Sissi.

Téhéran, qui compte reprendre ses relations avec Le Caire, a fait état de discussions en décembre entre son chef de diplomatie et le dirigeant égyptien, en marge d’une réunion à Oman.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.