Le système Autolib’ débarque à Tel Aviv
Rechercher

Le système Autolib’ débarque à Tel Aviv

Le maire de la ville blanche souhaite décongestionner le trafic grâce à des solutions intermédiaires

Le trafic de la mi-journée tandis que les gens rentrent chez eux à partir après 15 heures (Crédit : Michal Shmulovich / Times of Israël)
Le trafic de la mi-journée tandis que les gens rentrent chez eux à partir après 15 heures (Crédit : Michal Shmulovich / Times of Israël)

La version israélienne d’Autolib’ arrivera à Tel Aviv d’ici l’été 2017 et sera exploitée par la marque Car 2 Go, rapporte Israel Hayom.

Ainsi, sur le même principe que Tel-O-Fun, la municipalité de Tel Aviv mettra à la disposition des usagers possédant un permis de conduire et d’une carte de crédit, 260 véhicules compactes pour leurs déplacements personnels.

La municipalité a prévu la création de 600 places de parking réservés pour ces véhicules à travers tout Tel Aviv. Le projet a déjà été étendu aux villes aux alentours de Tel Aviv.

Le véhicule sera disponible pour un minimum d’une heure.

L’idée de la mise en place du concept « est de rendre possible, pour les résidents de la ville et des visiteurs, l’abandon d’un véhicule privé », a déclaré la municipalité.

Ce concept est une alternative à l’achat d’un véhicule et a également pour objectif la réduction du trafic et de la pollution au sein de la ville blanche a souligné le maire Ron Huldai.

« C’est possible de changer les règles et de créer une nouvelle culture des transports en commun, » a déclaré le maire en soulignant son souhait que cette initiative s’élargisse à travers le pays.

Ron Huldai à la conférence de presse pour annoncer Digi-Tel (Crédit : autorisation)
Ron Huldai à la conférence de presse pour annoncer Digi-Tel (Crédit : autorisation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...