Le terroriste d’Ariel est citoyen israélien et réside à Jaffa
Rechercher

Le terroriste d’Ariel est citoyen israélien et réside à Jaffa

Abdul Karim Adel Assi, âgé de 19 ans, bénéficie d'une assistance sociale et une thérapie en Israël

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Abed al-Karim Assi, le terroriste qui a poignardé Itamar Ben-Gal à la jonction d'Ariel, le 5 février 2018 (publié avec autorisation)
Abed al-Karim Assi, le terroriste qui a poignardé Itamar Ben-Gal à la jonction d'Ariel, le 5 février 2018 (publié avec autorisation)

Le terroriste qui a poignardé un Israélien père de quatre enfants à la jonction d’Ariel, au nord de la Cisjordanie, détient la citoyenneté israélienne et vit à Jaffa, ont confirmé des responsables de la défense.

Abd Al Karim Assi, 19 ans, a réussi à échapper à son arrestation après l’attaque, même après qu’un officier de l’armée l’ait heurté avec sa voiture alors qu’il était poursuivi.

Assi a utilisé sa carte d’identité israélienne bleue pour passer du temps des deux côtés de la Ligne verte. Son père vit à Naplouse et sa mère à Haïfa.

Selon Hadashot TV, Assi bénéficiait d’une assistance sociale, y compris d’une thérapie à Tel Aviv. Il est parti il ​​y a plusieurs mois et vivait depuis avec son père, selon le rapport.

Sa victime a été identifiée comme Itamar Ben-Gal, 29 ans, de l’implantation voisine de Har Bracha.

Une vidéo de la scène a montré l’attaquant palestinien traversant une route, se dirigeant vers Ben-Gal, qui se tenait devant un arrêt de bus, et l’a poignardé. Ben-Gal s’est ensuite enfui dans la rue avec son agresseur à sa poursuite.

Le service d’urgence du Magen David Adom et les infirmiers de l’armée ont soigné la victime sur les lieux, dans le nord de la Cisjordanie.

Les médecins ont essayé de réanimer Ben-Gal, qui a été poignardé trois fois dans la poitrine. Il a été emmené à l’hôpital Beilinson à Petah Tikvah mais a succombé à ses blessures.

Ses funérailles doivent avoir lieu mardi à 10 heures à Har Bracha.

Raziel Shevach (debout) photographié avec Itamar Ben-Gal (deuxième à droite) lors de la fête d’anniversaire d’un ami commun (Publié avec l’autorisation d’Aviad Sharara)

Ben-Gal est le deuxième Israélien à être tué dans une attaque en Cisjordanie en moins d’un mois.

Le 9 janvier, le rabbin Raziel Shevach, 35 ans, a été abattu mortellement près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Ben-Gal et Shevach se connaissaient par l’intermédiaire d’amis communs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...