Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

L’Egypte dévoile un programme d’aides sociales de 2,5 milliards de dollars

L'inflation annuelle frôlait les 33 % en avril, dépassant même les 44 % pour les denrées alimentaires ; les mesures de protection sociale entreront en vigueur le 1er juillet

Livre égyptienne émise en 2011. (Crédit : Jak/Domaine public/WikiCommons)
Livre égyptienne émise en 2011. (Crédit : Jak/Domaine public/WikiCommons)

Le gouvernement égyptien a dévoilé lundi un programme d’aides sociales d’une valeur de 2,5 milliards de dollars, prévoyant notamment une hausse des subventions et des exemptions fiscales pour les plus démunis au moment où l’inflation atteint des niveaux records.

L’Egypte connaît une hausse des prix sans précédent depuis que les autorités ont libéré en novembre le taux de change de la livre égyptienne, dans le cadre d’un plan de réformes lié à l’obtention d’un prêt du FMI de 12 milliards de dollars.

La livre, qui était jusqu’alors échangée au taux officiel de 8,8 pour un dollar, s’est affaiblie. Désormais le billet vert s’échange à plus de 18 livres.

En avril, l’inflation annuelle frôlait ainsi les 33 %, dépassant même les 44 % pour les denrées alimentaires.

Le ministère des Finances a dévoilé lundi des mesures de protection sociale qui entreront en vigueur dès le 1er juillet et qui vont coûter à l’Etat près de 2,5 milliards de dollars, selon un communiqué.

Le programme prévoit des augmentations de salaires des fonctionnaires prévues tout spécialement pour faire face à la cherté de la vie, mais aussi une augmentation de 15 % des retraites, dont bénéficieront 10 millions de personnes.

Les mesures comprennent également une hausse d’environ 30 % des subventions versées aux plus démunis et qui concernent 1,7 million de familles. Mais aussi des réductions d’impôts dont bénéficieront 15 millions de familles, et qui vont coûter sept milliards de livres égyptiennes (près de 387 millions de dollars) aux caisses de l’Etat.

Fin 2016, le gouvernement avait adopté une taxe sur la valeur ajoutée (TVA), taillant considérablement dans les subventions allouées au carburant.

L’annonce de lundi intervient alors que le programme de réformes économiques du gouvernement prévoit de sabrer une nouvelle fois dans les subventions allouées au carburant. Mais les autorités égyptiennes n’ont toujours pas annoncé le montant de cette nouvelle coupe ni quand elle aurait lieu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.