Les chiffres divergent sur la participation à la manifestation pro-Netanyahu
Rechercher

Les chiffres divergent sur la participation à la manifestation pro-Netanyahu

Selon le Premier ministre, 15 000 personnes étaient présentes, mais un média affirme qu'il n'y avait que 2 000 manifestants ; les suppositions et la désinformation vont bon train

Les partisans du Premier ministre Benjamin Netanyahu brandissent des pancartes contre les juges et les procureurs d'Etat, lors d'une manifestation à Tel Aviv, le 26 novembre 2019. (Miriam Alster/Flash90)
Les partisans du Premier ministre Benjamin Netanyahu brandissent des pancartes contre les juges et les procureurs d'Etat, lors d'une manifestation à Tel Aviv, le 26 novembre 2019. (Miriam Alster/Flash90)

Un rassemblement de mardi soir en faveur du Premier ministre Benjamin Netanyahu a créé un nouveau champ de bataille politique de revendications, avec des estimations différentes du nombre de personnes présentes.

Plusieurs milliers de partisans de Netanyahu se sont rassemblés à Tel Aviv pour soutenir les affirmations du Premier ministre en difficulté selon lesquelles les procureurs qui allaient l’inculper pour corruption essayaient de le faire tomber dans un « coup d’Etat ». Ce décompte général est (probablement) incontestable.

Mais le nombre de participants qui ont assisté au rassemblement est devenu un sujet de discorde mercredi, avec des chiffres très différents publiés par les médias et le Premier ministre.

Jusqu’à récemment, la police rendait public le nombre de personnes qui assistaient à diverses manifestations, mais elle a cessé cette pratique ces dernières années car les chiffres étaient utilisés à des fins politiques.

Cependant, ce vide semble avoir rendu le problème encore plus problématique, divers médias ayant donné des estimations différentes et le Premier ministre lui-même envoyant sur Twitter ce qui semblait être un chiffre exagérément élevé.

Les organisateurs du rassemblement ont d’abord déclaré qu’ils s’attendaient à ce qu’au moins 10 000 personnes participent au rassemblement, mais la municipalité de Tel Aviv a estimé le nombre de participants entre 2 000 et 5 000 ce soir-là.

Une analyse des données des téléphones portables effectuée par le journal financier Globes a révélé qu’environ 7 000 personnes ont assisté à la manifestation de mardi.

Cette même technologie a permis de constater que 50 127 personnes ont assisté à un rassemblement au même endroit en mai pour soutenir Kakhol lavan, ce qui contraste avec l’affirmation du n°2 du parti, Yair Lapid, qui a déclaré que 100 000 personnes étaient venues à cet événement.

Globes a déclaré que les données des téléphones cellulaires sont recueillies de façon anonyme et qu’elles n’ont aucun impact sur la vie privée des utilisateurs.

Dans le même temps, d’autres médias ont fait état d’un large éventail d’estimations de la fréquentation de mardi soir, allant de quelques milliers (Haaretz et Maariv) à 8 000 (Ynet). Le site d’information Walla a déclaré que seulement 2 000 manifestants ont assisté à l’événement. Le journaliste de Ynet à Tel Aviv a tweeté que le projet Open Source MapChecking évaluait le chiffre à environ 6 000.

Mais dans un moment qui rappelle le premier jour du mandat du président américain Donald Trump, Netanyahu et son porte-parole ont insisté après l’événement sur le fait que 15 000 personnes étaient présentes (tandis qu’un intervenant a estimé le nombre à 25 000).

Spectateurs sur le National Mall devant le Capitole américain le 20 janvier 2017 à Washington, DC pour l’investiture de Donald Trump. (Scott Olson/Getty Images/AFP)

Selon Globes, les divergences dans les évaluations pourraient être dues au fait que, contrairement aux rassemblements de la célèbre place Rabin de Tel Aviv, qui a une capacité plus ou moins connue, la place du Musée de Tel Aviv n’a pas organisé suffisamment de manifestations pour que les autorités estiment le nombre de manifestants lors d’un seul événement.

Raoul Wootliff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...