Les employés de la filiale d’Egged en grève dimanche
Rechercher

Les employés de la filiale d’Egged en grève dimanche

Un syndicat mécontent menace d'interrompre le service vers Jérusalem et sur de nombreuses autres lignes en raison d'un conflit

Des passagers montant à bord d'un bus Egged à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Nati Shohat / Flash90)
Des passagers montant à bord d'un bus Egged à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Nati Shohat / Flash90)

Les employés de l’entreprise Egged Taavura ont annoncé jeudi une grève illimitée à partir de dimanche qui bloquerait les transports en commun dans et entre plusieurs grandes villes en Israël.

Egged Taavura, une filiale de la plus grande compagnie de transport d’Israël, exploite des lignes qui relient principalement les communautés éloignées des principales lignes municipales et interurbaines Egged.

Le syndicat des travailleurs a déclaré qu’ils entraient en grève en raison d’un conflit qui les oppose à la direction de l’entreprise depuis 10 mois.

Les conducteurs d’Egged Taavura avaient déjà en juin également menacé d’arrêter le service si leur salaire horaire ne passait pas de 32 shekels à 39 shekels, suite à une récente directive du ministère des Transports.

Le syndicat a déclaré que lees autobus de la ville d’Ashdod, Netanya, Kiryat Gat, Kiryat Malachi, Sderot, et de la périphérie de Jérusalem ne seront pas en service. Les autobus interurbains vers Jérusalem, Bnei Brak et Beer Sheva ne seraient également pas en service. Ces lignes sont les trajets les plus utilisés.

« Nous nous excusons auprès de la population pour la gêne occasionnée », a déclaré le présidente du syndicat, Itzik Kashkash, à Walla News.

« Il est important de se rappeler que nous avons trouvé d’autres façons novatrices de faire progresser les négociations sans nuire aux passagers, comme [offrir] des trajets gratuits, mais la société préfère fermer [le service] des bus eux-mêmes et brouiller les horaires des passagers au lieu de faire avancer les négociations ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...