Les entreprises de high-tech israéliennes prennent d’assaut les marchés
Rechercher

Les entreprises de high-tech israéliennes prennent d’assaut les marchés

Selon IVC, 4,55 milliards de dollars ont été levés en juin via 18 introductions en bourse et des opérations de type SPAC, principalement aux États-Unis et en Israël

SentinelOne réalise son premier appel public à l'épargne à la Bourse de New York le 30 juin 2021 (NYSE).
SentinelOne réalise son premier appel public à l'épargne à la Bourse de New York le 30 juin 2021 (NYSE).

Les entreprises israéliennes de high-tech ont enregistré un nombre record d’offres publiques initiales d’actions en juin, avec 18 opérations de ce type, par le biais d’introductions en bourse traditionnelles et de fusions avec des sociétés d’acquisition spécialisées, principalement sur les marchés aux États-Unis et en Israël.

Selon le centre de recherche IVC, qui suit l’évolution du secteur de la high-tech en Israël, le montant total des fonds levés lors des offres publiques de juin s’est élevé à 4,55 milliards de dollars (3,83 milliards d’euros).

Les données montrent qu’il y a eu quatre offres d’actions sur les marchés américains en une seule semaine.

Mercredi, Sentinel Labs a levé 1,23 milliard de dollars (1 milliard d’euros) à la Bourse de New York, pour une valorisation de 9 milliards de dollars (7,6 milliards d’euros). IronSource a levé 850 millions de dollars (715 millions d’euros) pour une valorisation de 11,1 milliards de dollars (9,3 milliards d’euros), après une fusion avec Thoma Bravo Advantage, une société d’acquisition spécialisée cotée en bourse ; les actions de Payoneer Global ont également commencé à être négociées sur le Nasdaq, après que la société a levé 750 millions de dollars (633 millions d’euros) pour une valorisation de 3,3 milliards de dollars (2,79 milliards d’euros) via une fusion SPAC avec FTAC Olympus Acquisition Corp. et les actions de la société de recommandation de contenu Taboola ont atteint le Nasdaq, après avoir levé 260 millions de dollars (219 millions d’euros) pour une évaluation de quelque 2,6 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros), également dans le cadre d’une fusion SPAC avec ION Acquisition Corp. 1, selon les données IVC.

Le 10 juin, Monday.com a commencé à se négocier sur le Nasdaq après avoir levé 573 millions de dollars (484 millions d’euros) pour une valorisation de 6,8 milliards de dollars (5,7 milliards d’euros) sur le Nasdaq, selon les données d’IVC. Le 16 juin, WalkMe a levé 287 millions de dollars (242 millions d’euros) sur le Nasdaq.

« Le nombre extraordinaire d’entreprises qui ont fait leur entrée sur les marchés publics américains en juin par le biais d’introductions en bourse et de fusions avec des SPAC a eu deux moteurs principaux : l’un financier et l’autre économique », a déclaré Alec Ellison, président américain du fonds de capital-risque OurCrowd et ancien président de la branche d’investissement technologique chez Jeffries LLC. « Les marchés financiers regorgent de liquidités grâce à la poursuite des politiques d’argent facile de la Réserve fédérale. En outre, l’application de la technologie numérique dans tous les secteurs économiques a accéléré la croissance des nombreuses entreprises permettant cette transformation numérique. Les marchés publics ont un appétit vorace pour ces entreprises. »

Toujours en juin, les entreprises qui ont levé des actions à la bourse de Tel Aviv comprennent Idommo, qui a levé 23 millions de dollars (19,4 millions d’euros), PulseNmore, avec 42,3 millions de dollars (35,7 millions d’euros), et Aura Air, avec 11 millions de dollars (9,29 millions d’euros), selon les données d’IVC.

Selon IVC, cinq nouvelles licornes, c’est-à-dire des entreprises privées évaluées à plus d’un milliard de dollars, ont été créées au mois de juin : Hailo, Transmit Security, JoyTunes, Claroty et Bringg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...