Les entreprises de la tech lèvent 2 milliards d’euros au 2e trimestre
Rechercher

Les entreprises de la tech lèvent 2 milliards d’euros au 2e trimestre

Cette somme porte le total des fonds levés par les entreprises israéliennes de la high-tech au premier semestre de l'année à un montant historique record, d'après un rapport

Illustration : des dollars (Crédit : (Crédit : choness, iStock by Getty Images)
Illustration : des dollars (Crédit : (Crédit : choness, iStock by Getty Images)

Les entreprises israéliennes de la high-tech ont levé 2 milliards d’euros au second trimestre 2019 – le plus haut montant trimestriel depuis 2013, portant le montant total des fonds levés par ces entreprises au premier semestre à un chiffre record.

Ces chiffres doivent beaucoup à 10 mégas contrats sur le trimestre, qui ont levé un total de plus d’un milliard d’euros – soit 54 % de la somme totale récoltée au deuxième trimestre 2019, d’après un rapport du centre de recherche IVC Research Center et des conseillers Zysman, Aharoni, Gayer & Co (Zag-S&W).

Les trois plus gros contrats du trimestre s’élèvent au total à 600 millions d’euros. La société d’assurance en ligne, Lemonade, a récolté 265 millions pendant le trimestre ; Monday.com, qui a mis au point une plateforme de management d’équipe, 220 millions d’euros et la firme de cybersécurité, SentinelOne, 100 millions d’euros.

Au premier semestre de cette année, les entreprises israéliennes du secteur de la high-tech ont ainsi récolté 3,5 milliards grâce à 254 contrats, d’après le rapport.

Les sommes soulevées auprès de fonds de capital-risque ont représenté 78 % du montant total levé au 2e trimestre, indique le rapport, soit une somme record de 1,61 milliards d’euros via 73 contrats. Au premier semestre, ces contrats représentaient 2,81 milliards via 148 contrats, soit près du double qu’à la même période l’année dernière — 1,65 milliards d’euros et 142 contrats.

« Alors qu’on pensait que la croissance des investissements au premier trimestre 2019 avait battu tous les records, le deuxième trimestre enregistre la plus forte hausse du montant total levé ces six dernières années », se félicite Shmulik Zysman de Zag-S&W.

Les startups en phase de croissance ont été « exceptionnellement actives » au cours de ce trimestre, levant 1,8 million d’euros via 70 contrats, un record depuis 2013, d’après l’IVC. Les entreprises en phase de levée de fonds, cependant, ont enregistré un ralentissement des investissements, avec moins de 4,4 millions d’euros pour 113 contrats au premier semestre, contre 118 en 2018 et 135 en 2013.

« Les entreprises de la high-tech israéliennes gagnent accès à une plus grande réserve de capitaux pour les entreprises en phase de croissance, notamment d’investisseurs étrangers », explique Marianna Shapira, directrice de recherche à l’IVC, dans un communiqué. « Les chiffres du 2e trimestre montrent que la plupart des entreprises en phase A ont du mal à accéder aux capitaux d’investissement. Ce phénomène est une source d’inquiétude au sujet de l’avenir des entreprises en phase de démarrage en Israël. »

Au second trimestre 2019, les entreprises de technologie de l’information et de logiciels ont levé 900 millions d’investissements via 49 contrats — un record depuis 2013 — tandis que les entreprises des sciences de la vie ont récolté 240 millions grâce à 27 contrats. Ce nombre de contrats et les sommes totales levées sont légèrement supérieurs aux chiffres moyens trimestriels depuis 2013, d’après le rapport.

Les investisseurs israéliens ont réalisé 174 investissements au cours du trimestre, soit un total de 627 millions d’euros, un chiffre record depuis 2013. Quant aux investisseurs étrangers, ils ont accru leur activité par rapport aux trimestres précédents, réalisant 441 investissements pour un montant total de 1,39 milliards d’euros.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...