Rechercher

Les liens entre le Mossad et un haut responsable nazi au cœur d’une série télévisée

Doug Liman réalisera cette mini-série, qui est consacrée au recrutement d'Otto Skorzeny dans un plan de sabotage du programme égyptien de fabrication de missiles

Otto Skorzeny, lieutenant colonel nazi de la Waffen-SS né en Autriche, pendant la Seconde guerre mondiale. (Crédit : WikiCommons)
Otto Skorzeny, lieutenant colonel nazi de la Waffen-SS né en Autriche, pendant la Seconde guerre mondiale. (Crédit : WikiCommons)

L’Américain Doug Liman a accepté de réaliser une mini-série pour la télévision, basée sur un livre écrit par un journaliste israélien primé qui, dans son ouvrage, avait exploré les détails de l’histoire des assassinats ciblés de l’agence d’espionnage du Mossad.

Cette série se concentrera ainsi sur le partenariat conclu entre l’agence et l’ancien lieutenant-colonel nazi de la Waffen SS Otto Skorzeny, une coopération formée dans le but de saboter le plan du dirigeant égyptien, Gamal Abdel Nasser, qui avait prévu de faire appel à d’anciens scientifiques nazis pour développer un programme de missiles qui aurait pu devenir une menace existentielle pour l’État juif. Ce récit est raconté dans l’ouvrage de Ronen Bergman, Rise and Kill First.

« C’est le summum de l’histoire d’espionnage, avec du James Bond, un Mossad qui vient d’apparaître et un Israël qui fait face à son extinction », a déclaré Liman à Variety.

Liman, qui est juif, a réalisé des films populaires comme « La mémoire dans la peau », « Mr. and Mrs. Smith » et « Edge of Tomorrow. »

Il va travailler aux côtés de la société de production new-yorkaise Story Syndicate, dirigée par Dan Cogen et Liz Garbus, qui avait produit le documentaire très applaudi « Britney vs Spears »; et d’Abot Hameiri, une société de production israélienne placée sous l’autorité de Guy Hameiri et d’Eitan Abot, qui est à l’origine de la série « Shtisel. »

« C’est un thriller d’espionnage et un film à personnages extraordinaires et nous sommes enthousiasmés par ce partenariat avec Doug et Guy qui permettra de donner vie à la série », ont commenté Cogan et Garbus.

Gamal Abdel Nasser, président de l’Egypte, s’adresse à une foule immense réunie sur la Place de la République, Le Caire, 22 février 1958, depuis un balcon du bâtiment de l’Union Nationale. (AP Photo)

Hameiri a déclaré à Variety être impatient de pouvoir adapter pour le petit écran l’une « des histoires les plus controversées et palpitantes de toute l’Histoire d’Israël ».

« C’est incroyablement excitant de travailler avec Doug et avec Dan qui partagent un point de vue irrésistible sur ce projet et qui sont l’équipe de création parfaite pour donner vie à cette histoire dramatique », a-t-il ajouté.

A lire : Les assassinats ciblés pour tenter d’arrêter l’Histoire

Skorzeny était un proche d’Adolf Hitler. Il avait aussi été à la tête de l’opération Eiche au mois de septembre 1943, qui avait permis de sauver le dictateur italien Benito Mussolini qui avait été mis en prison par le Grand conseil du fascisme.

Skorzeny gagnera ultérieurement le surnom « d’homme le plus dangereux d’Europe ».

Dans les années 1960, le Mossad était entré en relation avec l’ancien officier nazi après que Nasser s’est vanté de ses roquettes à longue portée.

Rise and Kill First avait été très applaudi lors de sa parution, devant le livre de l’année de l’Economist. Il avait aussi remporté le prix du National Jewish Book Award en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...