Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Les manifestants réunis devant la Knesset pour le 2e soir de protestation anti-gouvernement

"Nous n'abandonnerons jamais" la lutte pour chasser le gouvernement, a déclaré Yaïr Golan ; le petit-fils de l'otage Haïm Peri appelle à des élections législatives anticipées

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des manifestants affluant dans les rues autour de la Knesset lors de la deuxième soirée d'une manifestation anti-gouvernement de quatre jours, à Jérusalem, le 1er avril 2024. (Crédit : Mouvement de protestation pro-démocratie)
Des manifestants affluant dans les rues autour de la Knesset lors de la deuxième soirée d'une manifestation anti-gouvernement de quatre jours, à Jérusalem, le 1er avril 2024. (Crédit : Mouvement de protestation pro-démocratie)

Des membres de divers groupes de protestation ont envahi la rue Kaplan de Jérusalem lundi, alors que les manifestants se dirigeaient vers la Knesset pour la deuxième soirée d’une action de protestation de quatre jours appelant à des élections législatives anticipées.

Des manifestants ont distribué des autocollants appelant le gouvernement à « dégager », tandis que d’autres agitaient des drapeaux israéliens, soufflaient dans des sifflets ou jouaient des rythmes sur des tambours.

Des centaines de tentes ont été installées dans la rue, devant la tribune principale située à l’extérieur de la Knesset.

Les gens ont applaudi les centaines de bénévoles impliqués dans l’organisation de cette mobilisation de quatre jours.

« La manifestation n’a mené nulle part », a déclaré une organisatrice, appelant le gouvernement à fixer la date des élections à 2024.

« Des élections maintenant ! », a-t-elle dit, reprise par la foule. « Nous n’irons nulle part. »

Des manifestants participant à une protestation contre le gouvernement devant la Knesset, à Jérusalem, le 1er avril 2024. (Crédit : Arie Leib Abrams/ Flash90)

Elle a déclaré que le 1er avril – le jour du poisson d’avril – n’avait rien de spécial pour les Israéliens, à qui le gouvernement ment 365 jours par an.

Elle a énuméré les nombreuses façons dont le gouvernement a abandonné le pays, l’absence de réponses pour les personnes évacuées, la nécessité d’un accord pour ramener les otages à la maison sans délai.

L’ancien chef d’état-major adjoint de l’armée israélienne, Yaïr Golan, a pris la parole à cette deuxième soirée de manifestations à Jérusalem. « Nous avons une nation extraordinaire », a-t-il déclaré.

« Nous aurions pu ramener les otages à la maison, dans le cadre d’un processus de renouvellement, avec un autre gouvernement, jeter le plan [largement controversé] de refonte du système judiciaire à la poubelle, avec un budget de la défense qui ait du sens. Mais au lieu de cela, nous sommes coincés avec le gouvernement Netanyahu-Gantz », a déclaré Golan, un ancien député du Meretz qui se présente à la tête du parti Avoda.

Il a promis un changement, un gouvernement qui sera différent.

Golan a déclaré qu’il n’y aurait pas de victoire sans le retour des otages, et a dit que chacun a la responsabilité de lutter contre ce gouvernement : « Nous n’abandonnerons jamais ! »

Le petit-fils de l’otage Haïm Peri, enlevé au kibboutz Nir Oz le 7 octobre dernier, a évoqué lors de la manifestation tous les moments qu’il a passés au kibboutz avec son grand-père.

« Ce n’est ni ma première ni ma dernière manifestation, mais j’ai toujours aimé celles qui se déroulaient avec mon grand-père », a déclaré Maï Albini Peri. « Avec lui en captivité, je me sens responsable de porter son fardeau. C’est lui qui m’a guidée dans ce désastre. »

Des manifestants anti-gouvernement à proximité de la Knesset, à Jérusalem, le 1er avril 2024. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)

Le gouvernement actuel n’arrangera pas ce qu’il a laissé se produire, a ajouté May.

« Nous demandons un accord maintenant, mais il n’y en aura pas tant que ce gouvernement trouvera plus important de tuer des Arabes que de sauver des Juifs », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.