Les victimes de l’attentat s’appellent Kim Levengrond Yehezkel et Ziv Hajbi
Rechercher

Les victimes de l’attentat s’appellent Kim Levengrond Yehezkel et Ziv Hajbi

Les deux Israéliens sont tombés sous les balles du tireur armé du parc Barkan ; une autre femme a été blessée par le terroriste, qui est toujours en fuite

Kim Levengrond Yehezkel, 29 ans (à gauche) et Ziv Hajbi, 35 ans, tués dans un attentat terroriste dans la zone industrielle Barkan en Cisjordanie, le 7 octobre 2018 (Crédit : capture d'écran Facebook)
Kim Levengrond Yehezkel, 29 ans (à gauche) et Ziv Hajbi, 35 ans, tués dans un attentat terroriste dans la zone industrielle Barkan en Cisjordanie, le 7 octobre 2018 (Crédit : capture d'écran Facebook)

Les autorités ont identifié dimanche après-midi l’homme et la femme qui ont succombé sous les balles d’un terroriste, en Cisjordanie, en début de matinée. Il s’agit de Kim Levengrond Yehezkel, 29 ans, une femme mariée et mère d’un bébé, et de Ziv Hajbi, 35 ans, père de trois enfants.

Yehezkel était originaire de la ville de Rosh Haayin, dans le centre d’Israël, tandis que Hajbi habitait Rishon Lezion. Ils sont tous deux sont morts lors de l’attentat commis par un tireur armé dans la zone industrielle Barkan, à proximité de la ville-implantation d’Ariel.

Une seconde femme a été modérément blessée au cours de l’attaque. Elle a été évacuée vers un hôpital avoisinant où elle a été prise en charge, touchée à l’estomac.

Le suspect, un Palestinien de 23 ans résidant dans le nord de la Cisjordanie, est entré dans l’usine dans laquelle il était employé dans la zone industrielle peu avant huit heures du matin, armé d’un fusil artisanal de type Carlo, selon le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

A l’intérieur, il a tiré à bout portant sur Yehezkel et Hajbi, blessant également la troisième victime, selon des témoins oculaires.

Après l’attentat, le suspect a fui, armé de son fusil, ont indiqué les militaires.

Un employé de l’usine qui se trouvait à proximité a expliqué aux journalistes que le terroriste avait également tenté de le prendre pour cible alors qu’il fuyait les lieux. L’employé, armé, a tiré en direction du terroriste mais l’a apparemment manqué. Il a expliqué avoir reconnu le suspect, un électricien travaillant dans l’entreprise.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...