L’hôtel King David de Jérusalem met des clients dehors pour loger des dirigeants mondiaux
Rechercher

L’hôtel King David de Jérusalem met des clients dehors pour loger des dirigeants mondiaux

L’afflut de personnalités pour l’enterrement de Peres impliquait que presque toutes les chambres ont dû être libérées, et rapidement, déclare le PDG

L'Hôtel King David à Jérusalem (Crédit : Wikimedia Commons)
L'Hôtel King David à Jérusalem (Crédit : Wikimedia Commons)

Rosh Hashanah figure parmi les périodes les plus chargées de l’année pour les hôtels israéliens.

La mort de l’ancien président Shimon Peres et la longue liste de dirigeants et de représentants internationaux arrivant pour l’enterrement de vendredi a forcé certains des meilleurs et plus exclusifs hôtels du pays à reloger des clients habituels.

La plupart des dirigeants du monde séjourneront au prestigieux hôtel King David du centre de Jérusalem, qui surplombe la Vieille Ville et le mont Herzl.

Avec l’arrivée de chefs d’état et de ministres de haut rang de plus de 25 pays attendue à l’hôtel, dont la France, l’Italie, l’Allemagne, l’Australie et la Grèce, l’établissement s’est trouvé dans l’obligation jeudi de libérer presque toutes ses chambres, et rapidement.

Chayim Shkedi, le directeur de King David, a déclaré à la Deuxième chaîne que l’évacuation des clients de l’hôtel a été « exceptionnellement douloureuse ».

Soulignant que tous les clients ont été compensés pour le changement de programmes, il a salué ses clients comme ayant été compréhensifs de la situation, à quelques rares exceptions près.

C’est peut-être la personnalité très agréable de Peres qui les a rendus compatissant à cette difficile situation, a-t-il suggéré.

Les dignitaires venant étaient eux aussi très compréhensifs et ont fait très peu de demandes particulières, a-t-il déclaré.

Les services de sécurité israéliens étaient en alerte maximale à Jérusalem alors que la capitale se préparait à accueillir des délégations d’au moins 70 nations, y compris les dirigeants des Etats-Unis, la France, l’Allemagne, le Canada, le Mexique ou l’Australie.

Dans le cadre de ces préparations, des barrières et des tentes ont été installées autour du King David, en plus de mesures de sécurité moins visibles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...