Israël en guerre - Jour 229

Rechercher
Les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023

Lianne, Noiya et Yahel Sharabi, 48 ans, 16 ans et 13 ans, parties enlacées

Le père, Eli Sharabi, est présumé captif ; son épouse et leur filles ont été assassinées ensemble au kibboutz Beeri, le 7 octobre 2023

Yahel, Lianne et Noiya Sharabi, toutes trois assassinées au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Yahel, Lianne et Noiya Sharabi, toutes trois assassinées au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Lianne Sharabi, 48 ans, et ses deux filles, Noiya, 16 ans, et Yahel, 13 ans, ont été assassinées par des terroristes palestiniens du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre.

Le chef de famille, Eli Sharabi, est porté disparu depuis le 7 octobre et serait retenu en captivité à Gaza.

La famille a déclaré que les corps des trois femmes, qui possédaient toutes la double nationalité britannique et israélienne, ont été retrouvés enlacés. Lianne a grandi à Bristol et s’était installée en Israël à l’âge de 19 ans pour travailler dans un kibboutz, où elle avait rencontré Eli et fondé leur famille.

Les parents de Lianne, Gill et Pete Brisley, qui vivent au Royaume-Uni, n’ont pas pu assister aux funérailles mais ont envoyé des enregistrements vocaux pour qu’ils soient diffusés. Ils ont déclaré à la BBC qu’ils avaient le cœur brisé et que leur vie avait été bouleversée par la tragédie.

« Nos trois belles filles nous ont quitté », a déploré Gill. « Tout ce que je peux penser et espérer, c’est que cela s’est passé rapidement. La seule chose qui me bouleverse vraiment, c’est de penser à la peur qu’elles ont dû ressentir. »

Gill a qualifié Lianne de « mère dévouée » qui « a essayé de protéger ses filles jusqu’à la fin (…). Lianne a dû faire ce que toute mère ferait : tenir ses bébés dans ses bras ».

Gill a également évoqué ses petites-filles bien-aimées, déclarant à la BBC que Yahel avait « tant d’énergie (…) et ne se tenait jamais tranquille (…). Elle s’intéressait beaucoup au monde naturel, aux étoiles et à l’espace, et adorait les animaux ». Dans son éloge funèbre, la famille a rappelé que Yahel roulait à vélo « à une vitesse folle autour du kibboutz » et qu’elle filmait des vidéos de danse TikTok avec ses amis et sa famille. « Yahel nous manque à un point qui ne pourra jamais être comblé. »

Noiya, selon Gill, « était plus discrète, mais très affectueuse, très attentionnée et compatissante, elle passait beaucoup de temps à s’occuper d’enfants et d’adultes en situation de handicap. Elle voulait faire carrière dans le social ». L’adolescente « chantait à tue-tête et nous poursuivait dans la cuisine » pour faire rire les membres de sa famille.

Ami Markels a écrit sur Facebook que sa fille était la meilleure amie de Noya. « J’adorais quand elle venait chez nous, parce qu’elle riait et souriait toujours et venait toujours vérifier ce que je cuisinais (…) une jeune fille pleine d’énergie avec de grands projets pour la vie. »

Natasha Cohen, une amie proche de Lianne, a pris la parole lors de leurs funérailles. « Je l’adorais et j’ai eu la chance de la connaître, et je suis reconnaissante pour la vie que nous avons partagée (…). Tu as donné de la valeur à ma vie, Lee, mon amie (…) la Terre d’Israël vous enveloppe aujourd’hui, tes filles et toi, mais aussi le cœur de l’Angleterre bien-aimée ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.