Liberman : légalisons l’avant-poste après le meurtre du rabbin
Rechercher

Liberman : légalisons l’avant-poste après le meurtre du rabbin

Après que Raziel Shevach a été tué près de son domicile à Havat Gilad, des ministres déclarent que les terroristes connaissaient le "tarif de l'Autorité palestinienne"

Un homme et son fils près de l'avant-poste de Havat Gilad (Crédit: Nati Shohat/ Flash 90)
Un homme et son fils près de l'avant-poste de Havat Gilad (Crédit: Nati Shohat/ Flash 90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a déclaré mercredi qu’il a demandé à ce que soit étudiée la possibilité de reconnaître un avant-poste en Cisjordanie, après que l’un de ses résidents a été assassiné par un terroriste lors d’une fusillade au volant la nuit dernière.

Les ministres et députés de droite ont demandé la légalisation de Havat Gilad, l’avant-poste dans lequel vivait le rabbin Raziel Shevach, un père de famille de 35 ans.

Shevach a été assassiné mardi soir, alors qu’il conduisait sur la voie rapide près de son domicile. Les auteurs ont immédiatement fui la scène et n’ont pas été encore interpellés.

« Les forces de l’ordre sont à la recherche des terroristes qui ont tué le rabbin Raziel Shevach, que Dieu venge son sang », a déclaré Liberman dans un communiqué. « Je partage la douleur et le chagrin de son épouse Yael et de leurs six enfants. J’ai ordonné aux responsables du ministère de la Défense d’aider la famille et les résidents de Havat Gilad. »

Avigdor Liberman, président de Ysrael Beytenu et ministre de la Défense, lors d’une réunion de son groupe parlementaire à la Knesset, le 8 mai 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« J’ai également demandé à ce que soit étudiée la possibilité de légaliser Havat Gilad, et d’en faire une communauté intégrée aux autres [implantations] en Judée-Samarie », a-t-il ajouté, en employant la dénomination biblique de la Cisjordanie.

Havat Gilad a été établi en 2002 en mémoire de Gilad Zar, le coordinateur de sécurité du conseil régional du Shomron, qui avait été tué lors d’un attentat l’année précédente.

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Éducation Naftali Bennett, chef du parti religieux de droite HaBayit HaYehudi, a exigé la légalisation de l’avant-poste, indiquant que l’agrandissement des implantations devrait être une réponse systématique au terrorisme palestinien.

« Les terroristes qui ont tué le rabbin Raziel Shevach, que Dieu venge son sang, connaissaient bien le ‘tarif du terrorisme’ de l’Autorité palestinienne et savaient parfaitement ce qu’ils allaient toucher de la part de Mahmoud Abbas, [du président de l’Autorité palestinienne] pour ce geste abject », a déclaré Bennet, en référence aux salaires que verse l’AP aux terroristes et à leurs familles.

Le rabbin Raziel Shevach avec sa fille, photo non-datée (Autorisation de la famille)

« Si l’État d’Israël veut éliminer l’industrie palestinienne du meurtre, et dissuader les prochains terroristes potentiels, il ne suffit pas de mettre la main sur les terroristes », a-t-il ajouté. « Que ce soit clair : désormais, chaque meurtre se verra répondre par la construction et l’implantation, qu’ils cherchent à déraciner. Légaliser Havat Gilad et y construire est le prix le plus cher que nous pouvons leur faire payer, pour éviter que ces maudits terroristes ne commettent d’autres meurtres. »

Naftali Bennett pendant la conférence de l’INSS à Tel Aviv, le 24 janvier 2017. (Crédit : Hen Galili)

La ministre de la Justice Ayelet Shaked, membre du parti de Bennett, s’est associée à ces propos : « Le meurtre de Raziel Shevach, que Dieu venge son sang, ne doit pas rester sans réponse », a-t-elle assuré.

« Nous répondrons en légalisant la communauté de Havat Gilad. »

« Parallèlement, c’est important d’approuver la construction en Judée-Samarie », a ajouté Shaked.

« Ils veulent nous déraciner, nous allons construire. L’Autorité palestinienne encourage et finance les terroristes ; nous allons faire fleurir la vie. Les ¨Palestiniens vont comprendre que tuer des Israéliens leur porte atteinte. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...