L’Iran teste un nouveau missile « guidé à distance »
Rechercher

L’Iran teste un nouveau missile « guidé à distance »

L'Iran possède plusieurs types de missiles d'une portée de 2 000 kilomètres capables d'atteindre Israël, son ennemi juré

L’Iran a testé « avec succès » un nouveau missile appelé Emad, ayant la capacité d’être « guidé à distance », a rapporté dimanche le ministère de la Défense sans préciser sa portée exacte.

« C’est le premier missile ‘longue portée’ avec la capacité d’être guidé jusqu’au moment de la frappe de la cible », a déclaré le ministre de la Défense, le général Hossein Dehghan.

Le missile a été « construit entièrement en Iran », selon le site du ministère qui a publié des photos. La télévision a diffusé des images du lancement.

« Nous ne demandons l’autorisation de personne pour augmenter notre capacité défensive et balistique et nous poursuivons notre programme (…) balistique avec détermination », a ajouté M. Dehghan.

Ce programme inquiète les puissances occidentales et Israël. L’Iran possède plusieurs types de missiles d’une portée de 2.000 kilomètres capables d’atteindre Israël, son ennemi juré.

L’Iran ne reconnaît pas l’existence de l’Etat hébreu et soutient le groupe terroriste du Hezbollah libanais et les groupes terroristes palestiniens comme le Hamas ou le Jihad islamique.

La résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui a entériné l’accord nucléaire conclu en juillet avec les grandes puissances, prévoit un embargo de cinq ans sur les ventes et achats d’armes conventionnelles et demande à l’Iran de ne pas développer pendant huit ans des missiles balistiques ayant la capacité de transporter une tête nucléaire.

L’Iran affirme que ses missiles balistiques sont purement défensifs. Ils ne sont pas conçus pour transporter des armes nucléaires, et ne sont donc pas concernés par la résolution de l’ONU, selon ce pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...