Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Après ses accusations mensongères, l’AP dit « la priorité est de ne pas se quereller »

Nabil Abu Rudeineh, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, s'exprime lors d'une conférence de presse dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 5 décembre 2017. (Crédit : Flash90)
Nabil Abu Rudeineh, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, s'exprime lors d'une conférence de presse dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 5 décembre 2017. (Crédit : Flash90)

L’Autorité palestinienne (AP) a réagi au discours prononcé hier soir par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a reproché à l’Autorité palestinienne de porter de fausses accusations contre Israël selon lesquelles ce dernier aurait perpétré le massacre du 7 octobre lors d’une rave en plein air dans le sud d’Israël.

Dans un communiqué publié par le porte-parole de la présidence de l’AP, Nabil Abu Rudeineh, Ramallah a déclaré que « la priorité en ce moment […] n’est pas de s’engager dans des prises de bec et des questions insignifiantes qui ne méritent pas de réponse », ajoutant que « les propos de Netanyahu depuis le début de l’agression prouvent que ce gouvernement cherche à perpétuer son occupation de tous les territoires palestiniens ».

« Les efforts du Président Abbas consistent en ce moment à mettre fin aux agressions israéliennes barbares contre le peuple palestinien et ses lieux saints à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem », a ajouté Abou Rudeineh.

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a en outre accusé Israël de fabriquer des documents médiatiques pour justifier son offensive contre la bande de Gaza.

Hier, le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne avait affirmé à tort que l’armée israélienne était responsable de la mort de tous les participants à la rave près du kibboutz Reim lors de l’assaut du Hamas le 7 octobre. Cette affirmation provient d’un détail tiré d’un article du quotidien Haaretz publié samedi, qui a été largement repris dans la presse arabe et partagé sur les réseaux sociaux, déformé et sorti de son contexte.

Dans une vidéo publiée dimanche en hébreu et en anglais, Netanyahu a répondu durement à cette accusation, la qualifiant de « complètement absurde » et « d’inversion complète de la vérité. »

Netanyahu a également déclaré que le président de l’AP, Mahmoud Abbas, « qui a nié par le passé l’existence de la Shoah, nie aujourd’hui l’existence du massacre du Hamas et c’est inacceptable. »

Suite à la réaction israélienne, le ministère des Affaires étrangères de l’AP a supprimé son communiqué de ses comptes de réseaux sociaux dimanche soir, mais la presse israélienne a déclaré qu’il avait été envoyé sous forme de document aux diplomates et à l’ONU.

Le ministre des Affaires étrangères de l’AP n’a pas encore réagi à une demande de commentaire.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.