Rechercher

Ce que Biden et Lapid ont dit après leur entretien en tête-à-tête

Le président américain Joe Biden et le Premier ministre Yair Lapid se rencontrent à Jérusalem, le 14 juillet 2022 (Crédit : Kobi Gideon / GPO)
Le président américain Joe Biden et le Premier ministre Yair Lapid se rencontrent à Jérusalem, le 14 juillet 2022 (Crédit : Kobi Gideon / GPO)

Le président américain Joe Biden et le Premier ministre Yair Lapid ont fait de brèves remarques à la presse, assis l’un à côté de l’autre, à l’issue de leur rencontre en tête-à-tête. Parmi les remarques, on peut noter celles de Lapid concernant la visite de Joe Biden en Arabie Saoudite, largement critiquée pour sa volte-face après avoir juré de faire de ce pays un paria, qui a assuré à Biden l’importance de cette visite pour Israël.

Alors qu’ils attendaient que les caméras soient installées, Lapid a confié que les deux hommes ont parlé de baseball – une longue conversation, même s’il ne connaît rien au baseball, dit-il. Il a ajouté en plaisantant que « nous n’avons même pas mentionné l’Iran ou l’Arabie saoudite ».

M. Biden s’est ensuite adressé de manière plus formelle à la presse, utilisant parfois des pense-bêtes.

« Mes amis, je tiens à remercier le Premier ministre. Nous avons eu une bonne entrée en matière pour ce qui sera une longue relation, si Dieu le veut, et une conversation sur les problèmes et les opportunités auxquels nos deux pays sont confrontés, en particulier au Moyen-Orient », a déclaré Biden.

« Nous avons parlé de l’importance, j’ai parlé de l’importance, de mon point de vue, pour Israël d’être totalement intégré dans la région, et de compléter son intégration. Nous vous garantissons – notre administration, et je pense que la grande majorité du public américain, pas seulement mon administration, est complètement dévouée à votre sécurité, sans aucun si, et ou mais – sans aucun doute à ce sujet », dit Biden.

« Nous avons également parlé du fait que nous avons une journée bien remplie devant nous, notamment ce sommet virtuel avec l’Inde et les Émirats. Nous allons avoir une discussion après cette réunion. Et nous avons parlé de beaucoup de choses qui concernaient principalement le renforcement des amitiés personnelles et l’engagement durable de nos deux pays l’un envers l’autre », a déclaré Biden.

Lapid a indiqué que la menace de l’Iran avait été abordée par les deux dirigeants.

« Oui, Monsieur le Président, nous avons bien sûr discuté, nous avons aussi parlé boutique, de l’Arabie saoudite et de votre voyage là-bas, qui est extrêmement important pour Israël – essayer de construire une coalition plus modérée ici au Moyen-Orient, dont nous avons besoin depuis longtemps », dit-il.

« Nous avons discuté de la menace iranienne – et de ce que nous pensons être la bonne conduite à tenir pour s’assurer, ce avec quoi nous sommes d’accord, qu’il n’y aura pas d’Iran nucléaire. Ce n’est pas seulement une menace pour Israël, mais pour le monde [entier]. Et nous avons discuté de quelques autres sujets que nous allons garder pour nous. »

Les deux hommes rient ; ils refusent de répondre aux questions.

C’est vous qui le dites...