Daniel Saada : « une guerre entre une organisation terroriste et une démocratie »
Rechercher

Daniel Saada : « une guerre entre une organisation terroriste et une démocratie »

« Ce n’est pas une guerre entre Palestiniens et Israéliens. C’est une guerre entre une organisation terroriste et une démocratie. Ceux qui veulent descendre dans la rue pour soutenir une organisation terroriste… Je peux comprendre qu’on prenne des mesures de précaution. Ceux qui descendent dans la rue pour crier ‘mort aux Juifs’ je peux comprendre qu’on veuille les interdire, » a déclaré le Chargé d’affaires d’Israël en France, Daniel Saada sur RMC, en réaction à l’interdiction de la manifestation à la station de métro Barbès-Rochechouart pour « commémorer la Naqba et dénoncer les dernières agressions israéliennes contre le peuple palestinien ».

« Il y a eu 300 000 morts en Syrie depuis le début de ce qu’on appelle le printemps arabe. Combien de manifestations ont lieu dans les rues de Paris ? Aucune. Il y a des centaines de milliers de morts au Yémen. Ce sont des Arabes. Pourquoi y a-t-il une différence entre les Arabes du Yémen, les Arabes de Syrie et les arabes de Gaza ? Tout simplement parce que ce n’est pas l’expression d’une solidarité, c’est l’expression d’une haine : la haine de l’État d’Israël, la haine de l’État juif. »

C’est vous qui le dites...