Rechercher

Des passagers ramenés d’urgence à l’aéroport lors des derniers tirs de roquettes

Illustration : Un vol d’El Al décolle à l’aéroport international Ben Gurion, dans les environs de Tel Aviv, le 25 octobre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration : Un vol d’El Al décolle à l’aéroport international Ben Gurion, dans les environs de Tel Aviv, le 25 octobre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

La radio de l’armée rapporte que les passagers embarquant hier sur des vols à l’aéroport Ben Gurion ont été évacués d’urgence des manches des avions et ramenés dans le terminal au moment d’une attaque de tirs de roquettes dans le centre d’Israël dans la soirée.

Les passagers se sont réfugiés dans la zone renforcée du terminal au moment où a retenti la sirène de roquettes, mais l’Autorité aéroportuaire israélienne a déclaré par la suite qu’aucune roquette n’avait été dirigée vers eux.

Après vérification, l’IAA affirme qu’aucune roquette ne s’est approchée de l’aéroport et qu’aucune n’a été interceptée au-dessus de la zone.

Les vols ont repris au bout de 11 minutes environ, à la suite de vérifications assurant qu’aucun éclat provenant d’une éventuelle roquette ou d’une interception n’avait endommagé les pistes.

Les vols à destination d’Israël ont gardé leur position lorsque les sirènes de roquettes ont retenti à Tel Aviv, une procédure standard.

Le barrage a eu lieu peu avant l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu.

C’est vous qui le dites...