Haniyeh : « Il y a un nouvel équilibre du pouvoir dorénavant »
Rechercher

Haniyeh : « Il y a un nouvel équilibre du pouvoir dorénavant »

Ismail Haniyeh, le chef du Hamas, s'exprime lors d'une rencontre avec des journalistes étrangers à Gaza Ville, le 20 juin 2019. (Mohammed Abed/AFP)
Ismail Haniyeh, le chef du Hamas, s'exprime lors d'une rencontre avec des journalistes étrangers à Gaza Ville, le 20 juin 2019. (Mohammed Abed/AFP)

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, a déclaré que le groupe terroriste avait mis en place « un nouvel équilibre du pouvoir » avec Israël suite à un barrage de roquettes sur le centre de l’État juif.

« Nous avons remporté la victoire dans la bataille pour Jérusalem, dans la défense de Jérusalem », a-t-il ajouté. Il a ensuite noté que « Jérusalem est l’axe du conflit ».

Haniyeh a aussi évoqué ce qu’il a qualifié une série de « victoires » remportées, ces derniers mois, par les Palestiniens – en empêchant notamment le défilé annuel des Juifs nationalistes religieux de droite par la porte de Damas, lors de la Journée de Jérusalem, et en faisant reporter les expulsions en suspens à Sheikh Jarrah.

« Nous avons été victorieux quand notre peuple a dit ‘non’ au déplacement des nôtres à Sheikh Jarrah, », a continué Haniyeh.

« Aujourd’hui, Gaza a répondu à l’appel… Comment Gaza pourrait-il traîner les pieds s’agissant de Jérusalem et de la mosquée al-Adsa ? », a-t-il interrogé.

Les batailles d’aujourd’hui contre Israël – avec notamment un barrage de roquettes sans précédent dans le centre du pays – ont réécrit les règles du jeu, a estimé Haniyeh.

« Ce qui arrive aujourd’hui est un honneur pour notre peuple, notre nation », a commenté le chef du groupe terroriste. « Il y a un nouvel équilibre du pouvoir dorénavant ».

Haniyeh a également évoqué les agitations entre Arabes et Juifs israéliens dans les villes du pays. « Gaza et Jérusalem et les secteurs de 1948 avancent ensemble », a-t-il dit.

C’est vous qui le dites...