Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Hillary Clinton : « Il y a eu un cessez-le-feu le 6 octobre. Le Hamas a choisi de le rompre »

La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton après avoir été battue par Donald Trump, à New York, le 9 novembre 2016. (Crédit : Jewel Samad/AFP)
La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton après avoir été battue par Donald Trump, à New York, le 9 novembre 2016. (Crédit : Jewel Samad/AFP)

L’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton explique longuement la situation à Gaza et la raison pour laquelle elle n’appelle pas à un cessez-le-feu.

« Souvenez-vous qu’il y avait un cessez-le-feu le 6 octobre, que le Hamas a rompu en attaquant de manière barbare des civils pacifiques », déclare-t-elle à l’émission « The View », diffusée en journée sur la chaîne ABC. « Il y avait un cessez-le-feu. Il n’a pas tenu parce que le Hamas a choisi de le rompre ».

« Le Hamas n’a cessé de rompre les cessez-le-feu depuis de nombreuses années », ajoute-t-elle.

« Israël a le droit de se défendre, tout comme l’Ukraine.

« Israël doit se conformer aux règles de la guerre et faire tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir et limiter les pertes civiles.

« Ces trois choses sont toutes vraies en tant que telles », affirme l’ancienne première représentante des États-Unis.

Mme Clinton explique qu’elle s’est rendue à Gaza et qu’elle comprend la situation sur place et l’utilisation par le Hamas des civils « comme outils de guerre ».

« Je pense que nous nous dirigeons maintenant vers une position où les pauses humanitaires sont sur la table, comme elles devraient l’être », dit-elle.

« Nous devons nous rappeler que plus de 240 personnes innocentes – et pas seulement des Israéliens – sont retenues en otage [à Gaza] », ajoute-t-elle. « Il s’agit d’une prise d’otages multinationale. »

Mme Clinton explique également les tentatives faites au fil des ans pour conclure un traité de paix entre Israël et les Palestiniens, ainsi que le retrait unilatéral d’Israël de la bande de Gaza.

« Je crois qu’il est impératif (…) d’essayer enfin de déloger le Hamas et d’avoir des dirigeants qui travailleront pour une solution à deux États, ce qui devrait être le résultat que nous espérons tous et pour lequel nous prions », a déclaré Mme Clinton.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.