Rechercher

Il « aimait la Torah » et était « voué à de grandes choses », a dit Naftali Schreiber

Les funérailles d'Aryeh Shtsupak mort dans une attaque terroriste à un arrêt de bus à l'entrée de Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les funérailles d'Aryeh Shtsupak mort dans une attaque terroriste à un arrêt de bus à l'entrée de Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Dans l’après-midi, des centaines de personnes, en majorité des ultra-orthodoxes, se sont rassemblées à Jérusalem autour de la dépouille du jeune Aryeh Schupak recouverte d’un talit, châle rituel utilisé par les juifs pour la prière.

Il « aimait la Torah » et était « voué à de grandes choses », a dit son ex-professeur le rabbin Naftali Schreiber, en lui rendant hommage.

« C’était un élève qui cherchait toujours à s’améliorer (…) le cœur de la yeshiva », a pour sa part affirmé son professeur Akiva Orlanski.

Le père du jeune défunt a récité la prière des morts avant que le corps soit emporté vers sa dernière demeure au cimetière Har Hamenouhot à Jérusalem.

C’est vous qui le dites...