Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Lapid: Gantz et Eisenkot devront quitter le gouvernement si la loi sur la conscription est adoptée

Le leader de l'opposition le député Yaïr Lapid lors d'une réunion de sa faction Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader de l'opposition le député Yaïr Lapid lors d'une réunion de sa faction Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader de l’opposition Yair Lapid a déclaré que le ministre du cabinet de guerre, Benny Gantz, devrait sortir son parti HaMahane HaMamlahti du gouvernement si le projet de loi controversé sur le recrutement au sein de l’armée des ultra-orthodoxes devait être adopté, cette semaine.

« Si la législation sur la conscription est adoptée, mardi, Gantz et [le ministre Gadi] Eisenkot devront quitter le gouvernement », a-t-il déclaré devant les caméras de la chaîne publique Kan.

[Le gouvernement] joue avec la sécurité d’Israël. Ce n’est plus seulement un débat idéologique », a ajouté Lapid. « C’est une catastrophe sécuritaire. Il n’y a pas suffisamment de soldats, l’armée a atteint ses limites. Il y a plus de soldats en Cisjordanie qu’à Gaza en ce moment même, la guerre actuelle ne continue pas. »

Les hommes ultra-orthodoxes en âge de faire leur service militaire ont été, depuis des décennies, en mesure d’éviter l’enrôlement au sein de l’armée en s’inscrivant dans des yeshivot où ils étudient la Torah, obtenant par la suite des exemptions annuelles répétées leur permettant d’atteindre sans encombre l’âge officiel de l’exemption. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a proposé un cadre, qui devrait être discuté par les députés demain, qui prévoit une levée de l’âge de l’exemption à 35 ans.

Selon l’Administration des ressources humaines de Tsahal, environ 66 000 jeunes hommes de la communauté haredi ont bénéficié d’une exemption de service militaire au cours de l’année passée. Ce serait un chiffre record.

Une législation autorisant ces exemptions avait expiré au mois de juin 2023 et une directive temporaire qui la prolongeait dans le temps arrivera à échéance la semaine prochaine – avec pour conséquence que les militaires ne seront plus autorisés par la loi à exempter les jeunes ultra-orthodoxes de service militaire, qui devront commencer à être enrôlés.

Alors que cette échéance s’approche, le gouvernement se hâte de faire adopter une nouvelle version de la loi, avec les partis ultra-orthodoxes qui réclament que ces exemptions continuent tandis que d’autres formations de la coalition, avec parmi elles le parti d’extrême-droite HaTzionout HaDatit – et des membres du Likud – qui appellent les membres de la communauté haredi à assumer leur devoir militaire.

Le mois dernier, Gantz et Eisenkot – qui sont tous les deux d’anciens chefs d’état-major de Tsahal – ont présenté leur propre cadre concernant l’enrôlement des Arabes et des Juifs ultra-orthodoxes dans l’armée israélienne.

Sam Sokol a contribué à cet article.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.