Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Le procureur de la CPI se rend à Rafah pour enquêter sur l’attaque du Hamas et Israël

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Karim Khan, procureur de la Cour pénale internationale, avant une conférence de presse à La Haye, au Pays-Bas, le 3 juillet 2023. (Crédit : Peter Dejong/AP Photo)
Karim Khan, procureur de la Cour pénale internationale, avant une conférence de presse à La Haye, au Pays-Bas, le 3 juillet 2023. (Crédit : Peter Dejong/AP Photo)

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a déclaré que son institution menait des « enquêtes actives » sur les massacres perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre, ainsi que sur la situation à Gaza et en Cisjordanie.

« Nous menons des enquêtes actives sur les crimes qui auraient été commis en Israël le 7 octobre, ainsi qu’à Gaza et en Cisjordanie, et notre juridiction remonte à 2014 », a déclaré Khan au point de passage de Rafah, à la frontière entre l’Égypte et la bande de Gaza.

Le procureur de la CPI a évoqué la Shoah et la Seconde Guerre mondiale pour expliquer la raison de sa mission dans la région, et a affirmé que la CPI travaillera de manière professionnelle pour « séparer les allégations des faits » et examiner toutes les preuves pertinentes.

« C’est un moment d’objectivité, un moment de réflexion. Il faut que la communauté internationale et l’architecture internationale – construites sur les décombres de la Seconde Guerre mondiale, les terribles chambres à gaz et la Shoah, les villes rasées dans toute l’Europe – [qui] avaient pour but de créer des institutions qui garantiraient que nous ne verrions plus jamais d’abominations où des personnes pourraient être ciblées pour leur race, leur religion, leur culture, leur origine ou le passeport qu’elles détiennent… Il faut que ces promesses soient tenues », a déclaré Khan.

« Nous examinons indépendamment la situation en Palestine, les événements en Israël et les allégations selon lesquelles des ressortissants palestiniens ont également commis des crimes, nous avons besoin de coopération et d’assistance. »

Khan a également insisté sur le fait « qu’il ne devrait y avoir aucun obstacle à l’acheminement de l’aide humanitaire destinée aux enfants, aux femmes et aux hommes, c’est-à-dire aux civils » et affirme que la restriction des droits des civils tels que définis par le droit international humanitaire, le droit international coutumier et les conventions de Genève pourrait donner lieu à une « responsabilité pénale » en vertu du statut de Rome, qui a institué la CPI.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.