Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Les ex-otages font souffler un vent de joie sur le rassemblement de Tel-Aviv

Des manifestants participent à un rassemblement en faveur de la libération des otages détenus à Gaza depuis l’attaque du 7 octobre, à Tel Aviv, le 2 décembre 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
Des manifestants participent à un rassemblement en faveur de la libération des otages détenus à Gaza depuis l’attaque du 7 octobre, à Tel Aviv, le 2 décembre 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Lors du rassemblement en faveur des otages sur la place éponyme, à Tel Aviv, des milliers de personnes ont brandi leur téléphone portable et autres lumières au moment de chanter l’Hatikvah, l’hymne national.

Il s’agit à n’en pas douter de la toute première manifestation de joie depuis le début des rassemblements pour les otages kidnappés par Gaza le 7 octobre dernier. Sont en effet montés sur scène, ce samedi, d’ex-otages, libérés au titre de la trêve d’une semaine entre le groupe terroriste palestinien du Hamas et Israël, qui a pris fin vendredi, ou leurs proches.

« Quand j’aurai fini de vous parler, je pourrai embrasser et serrer contre moi Erez et Sahar », a déclaré Hadas Calderon aux milliers de personnes venues l’écouter. Elle n’a pas pour autant passé sous silence la peur, la terreur que ses enfants ont vécues et racontées. Son mari, Ofer, est toujours à Gaza et vit cette terreur, a-t-elle dit à la foule.

Raz Ben-Ami, enlevé à Beeri le 7 octobre dernier, a remercié le public, dans un vidéo, en leur disant : « Merci de m’avoir redonné vie. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.