Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Liberman : les discussions avec les USA devraient se tenir “à huis clos », les politiciens devraient « la fermer »

Le président du parti Yisrael Beytenu Avigdor Liberman lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 mars 2024. (Crédit :  Yonatan Sindel/ Flash90)
Le président du parti Yisrael Beytenu Avigdor Liberman lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)

Le président du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a lui aussi réagi à la décision du président américain Joe Biden, en début de semaine, de geler la livraison de munitions à haute charge à Israël, en conseillant à ses collègues politiciens de « la fermer ».

« Il y a déjà eu des désaccords avec les États-Unis par le passé, et nous ne les avons jamais transformés en un combat public et médiatisé », a-t-il écrit sur X.

Il a ajouté que la relation d’Israël avec les États-Unis était « beaucoup plus complexe que la fourniture de munitions, qui peuvent également être produites en Israël en quelques mois ».

« Pour cette raison, les discussions avec notre allié stratégique doivent être menées à huis clos et loin des projecteurs », a ajouté Liberman.

Ses remarques interviennent après que le ministre d’extrême droite Itamar Ben Gvir a tweeté hier : « Le Hamas [aime] Biden », qui lui a valu de nombreuses critiques des parlementaires israéliens.

La décision de Washington de geler l’envoi des bombes a été motivée par la crainte d’une offensive israélienne à Rafah, la ville la plus méridionale de Gaza, à laquelle l’administration Biden s’oppose sans nouvelles garanties pour les civils.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.