Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Liberman préconise une réponse plus ferme au Hezbollah et aux rebelles houthis

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, de l’opposition, affirme que le gouvernement doit faire plus pour répondre aux provocations des groupes terroristes soutenus par l’Iran au Liban et au Yémen.

« Tout ce qui se passe dans le nord est inacceptable », déclare Liberman, ajoutant qu’Israël doit repousser le Hezbollah au-delà du fleuve Litani au Liban, établi par l’ONU comme ligne de frontière méridionale pour le groupe terroriste chiite libanais.

« L’État d’Israël ne peut pas être un punching-ball, et tout ce qui se passe avec les [rebelles] houthis est insupportable. Et le gouvernement d’Israël a décidé d’ignorer cet événement », déclare Liberman, un jour après que le groupe yéménite a tenté de détourner un autre navire lié à Israël en mer Rouge.

Israël, les États-Unis et – selon les médias – l’Arabie saoudite ont abattu des missiles lancés par les rebelles houthis depuis le début, le 7 octobre, de la guerre d’Israël contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, également soutenu par l’Iran.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.