Premières poursuites judiciaires pour 6 manifestants à Paris
Rechercher

Premières poursuites judiciaires pour 6 manifestants à Paris

Un manifestant tient un drapeau palestinien devant des policiers français alors qu'un autre tire un projectile sur les forces de l'ordre, à Paris, le 15 mai 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
Un manifestant tient un drapeau palestinien devant des policiers français alors qu'un autre tire un projectile sur les forces de l'ordre, à Paris, le 15 mai 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Six personnes, sur les 45 manifestants placés en garde à vue samedi en marge de la manifestation interdite à Paris en soutien aux Palestiniens, faisaient dimanche l’objet de premières poursuites judiciaires, principalement pour des violences, a indiqué le parquet de Paris.

Les gardes à vue se poursuivaient dimanche soir pour cinq personnes, tandis que les procédures étaient classées pour 34 manifestants, dont 16 après un rappel à la loi, et 18 pour des infractions « insuffisamment caractérisées » selon le parquet.

Sur les six manifestants poursuivis, trois doivent être jugés lundi en comparution immédiate et deux ont accepté une procédure de plaider-coupable, le sixième ayant bénéficié d’une composition pénale, une procédure prévue pour sanctionner les infractions de faible gravité.

L’ensemble de ces manifestants avaient été interpellés samedi, notamment pour des soupçons de « participation à un groupement formé en vue de violences », « participation à un attroupement après sommation », « violences sur les forces de l’ordre » ou pour outrage.

C’est vous qui le dites...