L’organisation de secours ZAKA appelle aux dons
Rechercher

L’organisation de secours ZAKA appelle aux dons

La campagne vise à fournir aux bénévoles des kits de protection jetables, qu’ils utiliseront dans le cadre de leurs efforts dans la crise sanitaire du coronavirus

Les bénévoles de Zaka sur la scène d'un attentat terroriste à proximité de l'entrée d'Ariel en Cisjordanie, le 5 février 2018. (Crédit : Ben Dori/Flash90)
Les bénévoles de Zaka sur la scène d'un attentat terroriste à proximité de l'entrée d'Ariel en Cisjordanie, le 5 février 2018. (Crédit : Ben Dori/Flash90)

ZAKA, organisation israélienne humanitaire coordonnant près de 3 500 volontaires, répondant aux incidents tragiques en Israël et dans le monde, lance une grande campagne nationale en Israël « pour la protection des bénévoles ».

« Les bénévoles de ZAKA font un travail sacré et difficile de s’occuper des blessés et des morts », explique l’organisation. « Ils sont sur le terrain ; nous devons les protéger afin qu’ils puisent rentrer chez eux en paix. »

La campagne vise à fournir aux bénévoles des kits de protection jetables (d’une valeur de 164 shekels ou 40 euros), qu’ils utiliseront dans le cadre de leurs efforts visant à lutter contre la propagation du coronavirus ou en assistance aux citoyens infectés par la maladie.

L’association espère récolter suffisamment de fonds afin de pouvoir acheter en urgence 5 000 kits.

Zaka part en campagne nationale pour la protection des bénévolesNOS BÉNÉVOLES DOIVENT ÊTRE PROTÉGÉSLes bénévoles de…

פורסם על ידי ‏‎Zaka‎‏ ב- יום חמישי, 12 במרץ 2020

ZAKA a ouvert une cagnotte sur Paypal afin de pouvoir récolter les dons.

Hier, sur Facebook, l’association avait également appelé les Israéliens à se préoccuper de leurs proches, et notamment leurs voisins.

« ’Il vaut mieux un voisin proche qu’un frère éloigné’ », a publié l’organisation. « Même en isolation, faites attention aux voisins !
Maintenant que la famille est loin – nous avons besoin de votre attention. Ensemble, nous sauverons des vies ! Nous vous invitons à partager des initiatives et des idées pour rester en contact avec des voisins isolés tout en respectant les règles du ministère de la Santé. »

Le 12 mars dernier, citant l’une de ses missions du jour, ZAKA avait expliqué avoir porté assistance au corps d’un habitant de Netanya décédé, soupçonné d’avoir été infecté par le coronavirus – l’homme n’était en fait pas malade.

Le respect des morts aussi avec le CoronaAvec dévouement , les volontaires de ZAKA ont soigné un corps humain décédé…

פורסם על ידי ‏‎Zaka‎‏ ב- יום חמישי, 12 במרץ 2020

L’organisation a été fondée suite à un attentat contre un bus reliant Tel Aviv à Jérusalem en 1989. Elle a été officialisée par le gouvernement israélien en 1995. Elle a démarré comme « organisation qui était responsable de la récupération et de l’identification des parties de corps, Chesed Shel Emet’ », et compte parmi ses volontaires de nombreux Juifs orthodoxes.

Les membres de l’équipe de secours et de recherche ZAKA sur le site du crash d’un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, au sud d’Addis Abeba, le 12 mars 2019. (Crédit : AP/Mulugeta Ayene)

« Depuis son commencement, l’organisation a grandi et inclus une unité de moto pour le secours d’urgence, une unité ‘Repérage et secours’ et divers départements qui s’occupent d’éducation publique et de services communautaires », explique-t-elle. « Zaka a représenté plus d’une fois avec fierté l’État d’Israël, lorsqu’elle a aidé des pays du monde entier lors de différentes catastrophes naturelles et attentats divers. »

Les membres de l’organisation ont en effet apporté assistance suite à de nombreuses catastrophes humanitaires, notamment en Thaïlande, au Sri Lanka, en Inde et en Indonésie à la suite du tremblement de terre du 26 décembre 2004.

En récompense de ces efforts, ZAKA a été reconnue en 2005 comme « organisation humanitaire internationale » par l’ONU.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...