Rechercher

L’UEFA enquête sur des actes antisémites lors d’un match du Maccabi

Un inspecteur de l'éthique est nommé pour enquêter ; un supporter de l'Union de Berlin a essayé de brûler un drapeau israélien, un autre a crié à plusieurs reprises "Sieg Heil"

Les supporters du Maccabi Haifa déploient des drapeaux israéliens dans les tribunes, lors du match aller du groupe E de l'UEFA Conference League entre le FC Union Berlin et le Maccabi Haifa au stade olympique de Berlin, le 30 septembre 2021. (Matthias Koch/DPA/AFP/Germany Out)
Les supporters du Maccabi Haifa déploient des drapeaux israéliens dans les tribunes, lors du match aller du groupe E de l'UEFA Conference League entre le FC Union Berlin et le Maccabi Haifa au stade olympique de Berlin, le 30 septembre 2021. (Matthias Koch/DPA/AFP/Germany Out)

BERLIN, Allemagne – L’UEFA, l’instance dirigeante du football européen, a déclaré mardi qu’elle enquêtait sur des allégations selon lesquelles des supporters de l’Union Berlin auraient proféré des insultes antisémites à l’encontre de supporters du Maccabi Haifa, champion d’Israël, lors d’un match de l’Europa Conference League la semaine dernière.

L’Union a remporté le match de jeudi dernier 3-0 au stade olympique de Berlin, construit à l’époque nazie, mais le club allemand a ensuite présenté ses excuses, son président Dirk Zingler qualifiant le comportement de ses supporters de « honteux et intolérable ».

L’UEFA a déclaré qu’un « inspecteur de l’éthique et de la discipline a été nommé pour mener une enquête disciplinaire concernant de potentiels incidents discriminatoires ».

La police de Berlin enquête également sur les insultes antisémites, notamment lorsqu’un supporter de l’Union a tenté de mettre le feu à un drapeau israélien en papier.

La police enquête également sur l’incitation, avec un suspect qui a crié à plusieurs reprises « Sieg Heil ».

Le stade olympique avait été construit pour les Jeux olympiques de 1936 accueillis par l’Allemagne nazie, – Adolf Hitler avait alors lancé l’un des événements sportifs les plus controversés de l’histoire.

Le match avait été déplacé du terrain Alten Foersterei de l’Union au Stade olympique, plus grand et domicile du rival Hertha Berlin, pour répondre aux exigences de l’UEFA.

Sur cette photo du 2 août 1936, Adolf Hitler et Hermann Goering regardent les épreuves des Jeux olympiques à Berlin. (AP)

Avant le match, les joueurs du Maccabi s’étaient rendus au mémorial de la Shoah situé dans le centre de Berlin, où ils ont déposé une couronne.

« Ce n’est pas seulement un autre match pour nous. Des atrocités ont eu lieu ici », avait alors déclaré l’entraîneur du Maccabi Haifa, Barak Bakhar, lors d’une conférence de presse mercredi.

Le président de l’équipe, Yaakov Shahar, avait pour sa part déclaré que c’était la deuxième fois que le Maccabi jouait contre un club de la première division allemande, et que la fois précédente avait été combinée avec une visite du camp de concentration de Dachau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...