L’Ukraine libère un homme d’affaires juif enlevé pour une rançon
Rechercher

L’Ukraine libère un homme d’affaires juif enlevé pour une rançon

Une bande de criminels prétendument dirigée par un ancien partenaire commercial a enlevé l'homme à Kiev, mais la police est parvenue à le retrouver et à le sauver

Un membre de la synagogue Brodsky à Kiev, en Ukraine, peu après avoir été sauvé par la police, le 28 août 2020. (Autorisation : Police ukrainienne)
Un membre de la synagogue Brodsky à Kiev, en Ukraine, peu après avoir été sauvé par la police, le 28 août 2020. (Autorisation : Police ukrainienne)

La police ukrainienne a libéré un homme juif détenu pendant une semaine en captivité, a annoncé mardi la Communauté juive unie d’Ukraine sur son site Internet.

Une bande de criminels prétendument dirigée par un ancien officier des services secrets ukrainiens a enlevé un homme juif devant sa synagogue à Kiev le 21 août et l’a détenu contre rançon. L’homme, qui a été kidnappé devant la synagogue Brodsky, n’a pas été identifié.

Les ravisseurs travaillant pour l’ancien partenaire commercial de la victime l’auraient attiré à l’extérieur de la synagogue sous un faux prétexte, l’auraient forcé à monter dans un véhicule et seraient partis vers une cabane isolée appartenant à la grand-mère d’un des complices, selon les informations diffusées. Avant qu’ils n’arrivent, l’homme a tenté de s’échapper, sautant d’une hauteur d’environ 4,5 mètres et se cassant les deux jambes.

La police a pu retracer les pas de l’homme et le sauver après que sa femme a signalé sa disparition. Ils ont étudié les multiples caméras de sécurité pour reconstituer l’itinéraire des ravisseurs tout en enquêtant sur la querelle avec l’ancien partenaire, qui a été arrêté avec six autres complices présumés.

Le ministre de l’Intérieur Arsen Avakov a mis en place une équipe qui a travaillé tout le week-end du 21 août, a déclaré Girorgy Logvisky, membre de la congrégation Brodsky, qui a aidé la police à trouver la victime.

De nombreux détails sont encore en suspens, mais l’homme qui aurait organisé l’enlèvement a été arrêté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...