McDonald’s au ministre de la Santé : Nous méritons une pause aujourd’hui
Rechercher

McDonald’s au ministre de la Santé : Nous méritons une pause aujourd’hui

Notre viande est saine et casher (tant qu’il n’y a pas de fromage dessus), souligne la chaîne de hamburger après les critiques

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Un client entrant dans l'un des McDonald's israéliens cashers dans le centre de Jérusalem, le 13 avril 2016. (Crédit : Nati Shochat/Flash 90)
Un client entrant dans l'un des McDonald's israéliens cashers dans le centre de Jérusalem, le 13 avril 2016. (Crédit : Nati Shochat/Flash 90)

Il semble que McDonald’s Israël ait eu de la publicité gratuite pour sa viande casher, qui oui, peut être surmontée d’une tranche de fromage dans la plupart de ses restaurants, à la suite d’une « attaque non provoquée » par le ministre de la Santé, Yaakov Litzman.

C’était le 12 avril pendant la conférence annuelle de la Société de cardiologie d’Israël que Litzman avait critiqué McDonald’s pendant une tirade contre la « junk food ».

« Il n’est pas nécessaire de manger de la junk food, il n’est pas nécessaire de manger chez McDonald’s », avait déclaré Litzamn devant le public de cardiologues.

La chaîne au Big Mac avait immédiatement réagi, lançant une compagne publicitaire : « Junk food ? Pas chez McDonald’s ! »

McDonald’s a également affirmé que sa viande était saine, et, soit dit en passant, casher.

Quand les spectateurs ont réagi à la description casher trompeuse, la franchise de fast food avait changé sa formulation commerciale par « et soit dit en passant, nous n’achetons que de la viande casher ».

Quand la populaire chaîne de fast-food américaine a ouvert en Israël en 1993, elle a été critiquée par les ultra-orthodoxes du gouvernement qui ne voulaient pas de cheeseburgers sur leur territoire.

A ce moment, le propriétaire Omri Padan, ancien importateur de jeans de marque, avait mené des études montrant que 80 % des Israéliens préféreraient manger de la viande de bœuf casher même avec du fromage, en ouvrant la première franchise de McDonald’s à servir de la viande casher.

« La viande est casher pour correspondre aux goûts israéliens », avait déclaré Padan à l’UPI en 1993. « Nous avons du lait ici et seront ouverts le samedi [le jour du Shabbat], donc cela ne sera pas considéré comme casher. »

La viande de hamburger servie dans chacune des franchises de la chaîne est toujours casher, fournie par OFF Tov Shean Ltd., une entreprise privée de Beit Shean.

C’est aussi plus sain que ça ne l’était auparavant, a déclaré McDonald’s.

Sur les 182 restaurants, dont 55 sont casher, McDonald’s a remanié son menu en 2004 pour proposer de la nourriture plus saine. Selon la compagnie, elle utilise une huile de colza de haute qualité pur la friture, éliminant la majorité des graisses à acides gras associée à ses frites emblématiques.

Il a aussi abaissé le taux de sucre et de sel dans ses menus, passant de 300 à 100 grammes, comme recommandé par le ministère israélien de la Santé et les médecins, et diminué la quantité de gras dans ses sauces, selon une vidéo récente.

https://vimeo.com/164249038

Il y a 100 grammes de légumes disponibles dans la plupart des plats McDonalds, correspondant à la quantité de viande rouge utilisée dans les hamburgers, et la graisse de la viande du hamburger a été abaissée de 18-20 % à 9-11 %, selon une présentation de la compagnie.

La chaîne de fast food bien aimée, la plus grande d’Israël, ne recommande pas de boissons sucrées mais plutôt du Coca Zero pour les adultes et de l’eau pour les enfants, qui peuvent aussi choisir de la compote de pommes parmi les desserts.

Etant donné son emphase sur les choix plus sains, l’attaque du Big mac n’a pas été provoquée, a déclaré la chaîne de fast-food en réponse aux remarques de Litzman.

« Il est malheureux que le ministre de la Santé choisisse d’exprimer son opinion de manière non scientifique, avec un message destiné à faire les gros titres mais qui ne montre pas ce qui en fait est fait dans notre chaîne de restaurants », a déclaré McDonald’s.

La compagnie a ajouté qu’elle espérait que son ouverture à Shabbat n’était pas la raison pour l’ « attaque irresponsable » de Litzman, qui est l’un des dirigeants du parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah.

« Si le ministre de la Santé étudiait du matériel scientifique, il comprendrait que McDonald’s a déjà créé une révolution saine, et que c’est la solution, pas le problème », a déclaré un porte-parole de McDonald’s.

McDonald’s et les ultra-orthodoxes du gouvernement se sont longtemps affrontés sur d’autres éléments de la chaîne de fast-food, dont les heures de Shabbat.

Dans le passé, la franchise de hamburgers a déjà reçu des amendes pour avoir employer des juifs pendant Shabbat, une sanction qu’elle compare à une coercition religieuse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...