Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Menacée, une héroïne druze renonce à allumer l’un des flambeaux de Yom HaAtsmaout

Nasreen Yousef, qui a sauvé son moshav des terroristes, affirme que "c'est notre pays et nous continuerons à le protéger, que nous allumions une torche ou non"

Nasreen Youssef. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaine/Keshet TV ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Nasreen Youssef. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaine/Keshet TV ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Nasreen Yousef, choisie pour allumer une torche lors de la cérémonie de Yom HaAtsmaout  – Jour de l’Indépendance – grâce aux actions qu’elle a menées pour sauver sa communauté le 7 octobre, a annoncé dimanche qu’elle n’acceptera pas cet honneur en raison des menaces qui pèsent sur sa vie et sur sa famille.

Yousef, mère druze de quatre enfants, a contribué à empêcher un bain de sang dans sa communauté, à la frontière sud de Gaza, le 7 octobre dernier, en utilisant sa langue natale – l’arabe – pour faire croire aux terroristes qu’elle allait leur donner de l’argent et les aider à sortir clandestinement, tout en recueillant de précieux renseignements au profit de l’armée israélienne.

« En raison des menaces qui pèsent sur elle, elle a décidé avec beaucoup de peine de retirer sa candidature à cette distinction honorifique », peut-on lire dans une déclaration envoyée au nom de Yousef au comité chargé de la cérémonie.

S’adressant à la Douzième chaîne, Yousef a déclaré que « c’est notre pays et nous continuerons à le protéger, que nous allumions une torche ou non ».

« Je pense qu’il y a des gens qui méritent cela plus que moi, et je veux protéger ma famille et moi-même », a-t-elle ajouté.

La ministre des Transports Miri Regev, qui supervise la cérémonie, a déclaré dans un communiqué qu’elle était « désolée d’apprendre la décision de Nasreen de retirer sa candidature en raison des menaces qui pèsent sur sa vie et celle de sa famille ».

La députée du Likud, Miri Regev, s’adresse aux médias après avoir témoigné devant la commission d’enquête de l’État sur la tragédie du mont Meron, le 24 mai 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Toutefois, un représentant de la communauté de cette femme, Yated, a déclaré au site d’information Ynet que si Yousef a participé aux efforts pour sauver la ville, « des détails ont été ajoutés qui n’ont pas eu lieu », ce qui laisse entendre qu’il y a peut-être eu une certaine exagération.

La cérémonie de Yom HaAtsmaout comprend traditionnellement une partie consacrée à l’allumage du flambeau, au cours de laquelle douze Israéliens considérés comme des citoyens exemplaires sont choisis pour allumer une torche.

Cette année, les personnes qui allumeront la torche ont été sélectionnées pour leur « héroïsme » lors du 7 octobre, date à laquelle des terroristes du Hamas ont infiltré Israël, tuant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en enlevant 252 otages.

La torche des « sauveteurs » sera allumée par des civils qui ont agi de manière exceptionnelle ce jour-là.

Outre Yousef, les autres personnes choisies sont Youssef Ziadna, un chauffeur de minibus bédouin de Rahat qui a sauvé 30 personnes du Festival Supernova, tandis qu’un membre de sa famille avait été tué et quatre autres enlevés ; le rabbin Shahar Botzhek d’Ofakim, qui s’est battu contre les terroristes palestiniens du Hamas même après avoir été blessé ; et Rami Davidian du moshav Patish, qui a mené des missions de sauvetage le 7 octobre, sauvant ainsi plus de 700 personnes.

Yom HaAtsmaout débute cette année dans la soirée du 13 mai.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.