Rechercher

Merkel attendue dimanche en Israël pour une visite d’adieu

Le Premier ministre Naftali Bennett et les membres du cabinet israélien devrait discuter avec la dirigeante allemande sortante des défis et menaces de la région, dont l'Iran

La chancelière allemande Angela Merkel s'exprime après une réunion du comité de la coalition sur les réfugiés en Europe, Berlin, Allemagne, lundi 7 septembre 2015 (Michael Sohn/AP)
La chancelière allemande Angela Merkel s'exprime après une réunion du comité de la coalition sur les réfugiés en Europe, Berlin, Allemagne, lundi 7 septembre 2015 (Michael Sohn/AP)

Après avoir initialement reporté son voyage en Israël, la chancelière allemande sortante Angela Merkel arrivera dans l’État juif dimanche pour une visite d’adieu.

Merkel, qui dirige actuellement un gouvernement intérimaire à la suite des élections nationales jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement, rencontrera les membres du cabinet israélien, visitera Yad Vashem et rencontrera des dirigeants et des entrepreneurs israéliens du secteur des hautes technologies.

Le Premier ministre Naftali Bennett devrait discuter avec la dirigeante allemande des défis et menaces de la région, dont l’Iran.

La chancelière devait initialement se rendre en Israël à la fin du mois d’août, mais sa visite a été annulée en raison des bouleversements liés au retrait des États-Unis d’Afghanistan et à l’attentat de l’aéroport de Kaboul.

La visite a été annulée en consultation avec Bennett « en raison de l’évolution actuelle de la situation en Afghanistan », avait déclaré le bureau de Merkel dans un communiqué à l’époque. L’Allemagne faisait partie des pays qui se sont précipités pour évacuer de Kaboul leurs propres ressortissants et les Afghans qui ont aidé leurs forces pendant les deux décennies de déploiement dans le pays.

Tout au long de ses 16 années au pouvoir, Angela Merkel, qui s’est rendue dernièrement dans l’État juif en 2018, a décrit la sécurité nationale d’Israël comme une priorité cruciale de la politique étrangère allemande en raison de la responsabilité historique du pays dans la Shoah.

Félicitant le nouveau gouvernement israélien en juin, Merkel a déclaré que l’Allemagne et Israël étaient « liés par une amitié unique que nous voulons renforcer davantage. »

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier s’est rendu en Israël à la fin du mois de juin, soulignant son soutien au pays et s’engageant à poursuivre la lutte contre l’antisémitisme en Allemagne.

Le président Reuven Rivlin, à droite, accueille le président allemand Frank-Walter Steinmeier à la résidence du président de Jérusalem, le 1er juillet 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...