Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

En Israël, Michael Douglas suggère que les étudiants anti-Israël ont subi un « lavage de cerveau »

En visite de solidarité en Israël, l'acteur oscarisé s'est rendu sur les sites des massacres du Hamas et a assuré le président israélien du soutien américain

L'acteur américain Michael Douglas est reçu par le président Isaac Herzog à la résidence du président à Jérusalem, le 2 juin 2024. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)
L'acteur américain Michael Douglas est reçu par le président Isaac Herzog à la résidence du président à Jérusalem, le 2 juin 2024. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)

L’acteur hollywoodien Michael Douglas a rencontré le président Isaac Herzog à Jérusalem dimanche, après s’être rendu au kibboutz Beeri et sur le lieu du massacre au festival Supernova, où le Hamas a commis des atrocités barbares le 7 octobre.

« Nous avons rencontré les familles des otages, nous avons passé la journée d’aujourd’hui dans le sud, dans la zone proche de Beeri, et nous avons vu l’exposition Nova », a déclaré Douglas à Herzog, selon le bureau du président.

L’acteur oscarisé, dont le père, feu l’acteur Kirk Douglas, était Juif, a déclaré qu’il était « difficile de voir ce qui s’est passé » à Beeri. Le kibboutz situé à la frontière de Gaza a été l’un des plus durement touchés lors de l’assaut du 7 octobre, au cours duquel quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël par voie terrestre, aérienne et maritime, ont tué près de 1 200 personnes, pris en otage 251 personnes, pour la plupart des civils, et se sont livrés à des actes de brutalité sadique et d’agressions sexuelles.

Douglas a rencontré des membres du kibboutz et a visité les maisons incendiées le 7 octobre, date à laquelle une centaine de personnes ont été assassinées et une trentaine prises en otage.

« C’est une période très difficile. Toute cette expérience est profondément choquante. Nous sommes heureux d’être ici pour soutenir Israël et pour partager avec vous le fait que l’Amérique est définitivement votre alliée, comme vous l’a dit notre président. J’espère simplement que les dernières négociations aboutiront et que les otages seront bientôt de retour », a déclaré l’acteur.

Au cours de la réunion, Herzog a remis à Douglas un pin’s jaune et un médaillon sur lequel on peut lire : « Notre cœur est retenu captif à Gaza ».

Lors de sa rencontre avec Herzog, Douglas a également déclaré avoir ressenti un « grand choc » à la suite de la vague de manifestations pro-palestiniennes et anti-israéliennes qui a déferlé sur les campus universitaires américains depuis le 7 octobre. Il a suggéré que les étudiants concernés avaient subi « un lavage de cerveau… parce que lorsqu’on essaie de parler à beaucoup d’entre eux, il n’y a aucune éducation, aucune connaissance ».

Douglas est le dernier d’une série de célébrités et de politiciens américains à s’être rendus en Israël et à avoir visité la zone sud près de la frontière de Gaza depuis le massacre perpétré par le Hamas. Le comédien Jerry Seinfeld a récemment décrit ce voyage comme « l’expérience la plus forte de ma vie ».

Jerry Seinfeld (à gauche) visite le kibboutz Beeri le 19 décembre 2023. (Crédit : Noam Lanir/Facebook)

Des personnalités, dont l’humoriste Amy Schumer et l’acteur de « Seinfeld » Jason Alexander, ont également participé à des campagnes sur les réseaux sociaux pour demander la libération des otages encore retenus en captivité.

On estime que 120 des 251 otages enlevés par le Hamas le 7 octobre se trouvent toujours à Gaza, mais certains ne sont plus en vie. 105 civils ont été libérés au cours d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre, et quatre otages ont été remis en liberté avant la trêve. Trois otages, dont une soldate, ont été secourus vivants par les forces israéliennes, et les corps de 19 otages ont également été récupérés, dont trois ont été tués par erreur par l’armée lors d’un incident tragique en décembre.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 37 personnes, qui sont toujours détenues par le Hamas et ses complices, tuées le 7 octobre ou en captivité, sur la base de nouvelles informations et des découvertes obtenues par les troupes opérant à Gaza. Une personne est portée disparue depuis le 7 octobre.

Le Hamas détient par ailleurs les corps des soldats de Tsahal Oron Shaul et Hadar Goldin depuis 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui sont tous deux censés être en vie après être entrés dans la bande de Gaza de leur propre chef en 2014 et 2015 respectivement.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.