Miriam Adelson est la femme la plus riche d’Israël (et la 5e du monde)
Rechercher

Miriam Adelson est la femme la plus riche d’Israël (et la 5e du monde)

Le classement réalisé par Forbes met en évidence le fait que la pandémie a permis aux plus riches de s'enrichir davantage ; sur 493 nouveaux milliardaires, 28 sont Israéliens

Miriam et Sheldon Adelson au gala de Birthright Israel, à Jérusalem, le 27 juin 2018. (Crédit : Birthright Israel/Oren Ben Hakun)
Miriam et Sheldon Adelson au gala de Birthright Israel, à Jérusalem, le 27 juin 2018. (Crédit : Birthright Israel/Oren Ben Hakun)

Le magazine Forbes, qui classe annuellement les milliardaires et des plus grosses fortunes du monde, a publié mardi sa liste pour l’année 2021. Malgré la pandémie, cette année est marquée par une hausse sans précédent de la richesse des plus riches et l’Israélo-américaine, qui ne figurait même pas dans la liste de l’an dernier, est devenue la nouvelle milliardaire la plus riche d’Israël.

Miriam Adelson, veuve du magnat des casinos et mécène du parti républicain américain Sheldon Adelson, décédé en janvier, a hérité de la majeure partie de la fortune de ce dernier. Cet héritage porte donc sa fortune personnelle à 38,2 milliards de dollars, ce qui fait d’elle l’Israélienne la plus riche, la cinquième femme la plus riche du monde, et 36e personne la plus riche au monde.

Elle a dépassé l’oligarque russo-israélien Roman Abramovich, le propriétaire du club de football de Chelsea, qui a été naturalisé israélien il y a quelques années et est ainsi devenu première fortune israélienne. L’année a également était fructueuse pour Abramovich, qui a gagné 4,2 milliards de dollars et sa fortune totale est estimée à 14,5 milliards de dollars.

Les suivants sur la liste sont le franco-israélien Patrick Drahi, magnat des télécommunications avec une fortune estimée à 11,8 milliards de dollars et Eyal Ofer, magnat de l’immobilier et du transport maritime israélien avec 11,1 millions de dollars, qui se sont tous les deux enrichis cette année. Ils sont suivis par Stef Wertheimer, dont la fortune, estimée à 6,2 milliards de dollars, est similaire à l’an dernier.

Au total, Israël compte désormais 28 milliardaires.

Roman Abramovich, propriétaire russo-israélien du club de Chelsea, au Stamford Bridge stadium de Londres, le 22 mars 2014. (Crédit : AP Photo/Alastair Grant)

A l’échelle mondiale, malgré – ou peut-être grâce – à la crise sanitaire, qui a été doublée d’une crise économique, 660 personnes sont devenues milliardaires, selon Forbes, qui dresse ce classement depuis 1986.

Au total, le monde compte 2 755 milliardaires qui détiennent à eux tous 13,1 milliards de milliards de dollars, soit considérablement plus élevés que les 8 milliards de milliards de l’an dernier.

Le nombre de personnes devenues milliardaires pour la première fois cette année est un record inédit – 493 – ce qui correspond approximativement à un nouveau milliardaire toutes les 17 heures. 210 milliardaires sont basés en Chine et à Hong Kong et 98 aux Etats-Unis.

« Pour la quatrième année consécutive, Jeff Bezos, avec une fortune estimée à 177 milliards de dollars, soit 64 milliards de plus que l’an dernier, est la personne la plus riche du monde, suite à la hausse des parts d’Amazon », écrit Forbes.

Le PDG d’Amzon Jeff Bezos à la convention d’Amazon re:MARS à Las Vegas, le 6 juin 2019. (Crédit : John Locher/AP)

« Elon Musk – celui qui a gagné le plus en dollars – a été propulsé à la deuxième place, avec une fortune estimée à 151 milliards de dollars, soit 126,4 milliards de dollars de plus que l’an dernier, alors qu’il était à la 31e place et possédait 24,6 milliards de dollars. La raison principale est la haute de 705 % des pars de Tesla.

L’actionnaire majoritaire et le président-directeur général du groupe de luxe LVMH Bernard Arnault « conserve sa troisième place mais sa fortune a doublé, passant de 76 à 150 milliards de dollars, suite à la haute de 86 % des parts du groupe LVMH, qui possède les marques Louis Vuitton, Christian Dior et la chaîne de magasins de cosmétiques Sephora. »

Ils sont suivis par le fondateur de Microsoft Bill Gates ($124 milliards) et le créateur de Facebook Mark Zuckerberg ($97 milliards).

« Les dix personnes les plus riches valent 1,15 billion de dollars, soit une augmentation de deux tiers par rapport aux 686 milliards de dollars de l’année dernière », écrit Forbes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...