Mont du Temple : mise en place de nouvelles mesures sécuritaires ?
Rechercher

Mont du Temple : mise en place de nouvelles mesures sécuritaires ?

Selon un rapport télévisé, la police aurait choisi de remplacer les portiques de détecteurs de métaux par des passages étroits et grillagés

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Un fidèle musulman entre sur le mont du Temple en passant par un détecteur de métaux, le 18 juillet 2017. (Crédit : police israélienne)
Un fidèle musulman entre sur le mont du Temple en passant par un détecteur de métaux, le 18 juillet 2017. (Crédit : police israélienne)

Israël compterait retirer les portiques de détecteurs de métaux qu’il a déployés aux entrées du complexe du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem et mettrait à la place d’autres mesures de sécurité, dimanche matin au plus tard. Les fidèles musulmans auront accès au mont du Temple à travers des passages étroits et clôturés, a indiqué samedi soir une chaîne de télévision israélienne.

Les portiques de détecteurs de métaux, installés après que trois Israéliens arabes ont tué deux policiers israéliens à l’extérieur du complexe, le 14 juillet, en utilisant des armes à feu qu’ils avaient introduites clandestinement dans le site sacré, ont causé d’intenses manifestations de la part des musulmans.

Les fidèles ont refusé de les franchir et les affrontements avec la police dans et autour de Jérusalem se sont intensifiés chaque jour depuis. Trois Palestiniens ont été tués vendredi. Plus tard dans la soirée de vendredi, un terroriste palestinien de 19 ans a poignardé trois Israéliens assis à leur table de Shabbat dans l’implantation de Halamish.

Le rapport télévisé a déclaré que ce changement sécuritaire interviendrait dans la nuit du samedi à dimanche, ou dans la matinée de dimanche, et se ferait par les employés de la ville de Jérusalem, avec l’aide de la police.

Il serait également probable qu’Israël empêche les fidèles de porter des sacs sur le mont, selon le rapport télévisé.

Le rapport télévisé n’indiquait pas si ces nouvelles procédures, décidées samedi par le chef de la police de Jérusalem, Yoram Halevi et le maire de la ville, Nir Barkat, avaient été coordonnées avec les autorités musulmanes.

Si ces mesures viennent à être mises en œuvre, les portiques de détecteurs de métaux seraient « bientôt » retirés, selon le rapport télévisé, notant qu’ils ont toujours été envisagés comme une mesure temporaire.

Les ministres israéliens, réunis dans une session de crise jeudi soir, ont choisi de laisser les portiques.

Le ministre israélien du Logement, Yoav Galant, l’un des deux ministres à avoir voté contre la décision de laisser les détecteurs de métaux en place lors de la réunion du cabinet jeudi soir, a déclaré samedi soir que leur introduction avait été « une erreur » et qu’il existait d’autres moyens d’assurer la sécurité sur le site contesté, sans dire lesquels.

Maj. Gen. (ret. ) Yoav Galant (photo credit: Yossi Zamir/Flash90/File)
Yoav Galant (Crédit : Yossi Zamir/Flash90/File)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...