Nachman Ash : « Pas d’autre choix que de prolonger le confinement d’une semaine »
Rechercher

Nachman Ash : « Pas d’autre choix que de prolonger le confinement d’une semaine »

Le responsable de la lutte contre le coronavirus dit qu'il faudrait obliger les voyageurs se rendant en Israël à produire un test de dépistage négatif au cours des 72h précédentes

La police à un barrage routier temporaire sur la promenade de la plage de Tel Aviv, lors d'un confinement à l'échelle nationale. Le 16 janvier 2021. (Nati Shohat/Flash90)
La police à un barrage routier temporaire sur la promenade de la plage de Tel Aviv, lors d'un confinement à l'échelle nationale. Le 16 janvier 2021. (Nati Shohat/Flash90)

Le responsable de la lutte contre le coronavirus, Nachman Ash, a déclaré dimanche qu’il pensait qu’Israël n’aurait pas d’autre choix que de prolonger son troisième confinement national, qui est en cours.

« Au vu des statistiques actuelles, il n’y aura pas d’autre choix que de prolonger le confinement d’une semaine », a déclaré M. Ash au radiodiffuseur public Kan, alors qu’Israël s’approche de la triste barre des 4 000 décès dus au coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le cabinet doit décider cette semaine s’il convient de prolonger le confinement renforcé du coronavirus, qui a commencé il y a une semaine et doit normalement expirer jeudi soir.

La Douzième chaîne de télévision a rapporté samedi que le ministère de la Santé faisait pression pour prolonger les mesures de confinement renforcées, mais que l’opposition de Kakhol lavan et des partis ultra-orthodoxes pourrait les faire expirer jeudi comme prévu.

Le responsable de la lutte contre le coronavirus, le professeur Nachman Ash, visite l’unité de prise en charge du coronavirus à l’hôpital Ziv de Safed, dans le nord d’Israël, le 24 décembre 2020. (Crédit : David Cohen/Flash90)

M. Ash a également répondu aux critiques selon lesquelles les vols amènent encore des centaines de voyageurs par jour en Israël malgré le confinement, suggérant que les personnes entrant dans le pays pourraient être obligées de produire un test de coronavirus négatif.

« Nous voulons obliger tous ceux qui ont embarqué dans un avion depuis l’étranger à effectuer un contrôle du coronavirus 72 heures avant leur vol vers Israël », a déclaré M. Ash.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...