Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Naplouse: 2 Palestiniens tués par des résidents d’implantations lors de funérailles – AP

Selon l'Autorité palestinienne, un père et son fils ont été abattus alors qu'ils participaient à l'enterrement de 4 Palestiniens tués par des résidents d’implantations mercredi

Ibrahim Wadi, 63 ans, et son fils Ahmad, 26 ans, qui, selon des sources gouvernementales palestiniennes, ont été tués par des résidents d’implantations et des soldats israéliens alors qu'ils participaient à des funérailles dans le village de Qusra, au sud de Naplouse, en Cisjordanie, le 12 octobre 2023. (Crédit : Agence de presse palestinienne WAFA)
Ibrahim Wadi, 63 ans, et son fils Ahmad, 26 ans, qui, selon des sources gouvernementales palestiniennes, ont été tués par des résidents d’implantations et des soldats israéliens alors qu'ils participaient à des funérailles dans le village de Qusra, au sud de Naplouse, en Cisjordanie, le 12 octobre 2023. (Crédit : Agence de presse palestinienne WAFA)

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré jeudi que deux Palestiniens ont été tués après que des résidents d’implantations israéliens ont ouvert le feu sur un cortège funéraire près de la ville de Qusra, au sud de Naplouse, en Cisjordanie.

Selon l’agence de presse de l’AP, WAFA, des ambulances transportaient les corps de quatre Palestiniens qui avaient été abattus un jour plus tôt, par des résidents d’implantations israéliens, lorsque d’autres Israéliens sont arrivés sur les lieux et ont tenté d’arrêter le cortège funèbre.

L’un des chauffeurs d’ambulance a déclaré, selon des propos relayés par Haaretz, que « les colons attendaient là. Ils ont bloqué la porte et ont commencé à tirer sur nous et sur d’autres personnes qui étaient venues assister aux funérailles ».

Le ministère de la Santé de Gaza, contrôlé par le groupe terroriste palestinien du Hamas a désigné les deux personnes tuées jeudi comme étant Ibrahim Wadi, 62 ans, et Ahmad Wadi, 25 ans, un père et son fils.

L’agence WAFA a affirmé que « les colons et les soldats ont ouvert le feu sur les participants aux funérailles ».

Tsahal a déclaré qu’un certain nombre de blessés palestiniens avaient été signalés à la suite d’affrontements entre résidents d’implantations et Palestiniens dans le village où les funérailles allaient avoir lieu, et que cela faisait l’objet d’une enquête.

Mercredi, le ministère de la Santé de l’AP a déclaré que trois Palestiniens avaient été tués dans le village de Qusra, en Cisjordanie. Un quatrième a succombé à ses blessures.

Une vidéo partagée par les médias palestiniens montre un certain nombre de résidents d’implantations apparemment masqués, dont certains sont armés, alors que des coups de feu retentissent dans la région. WAFA a indiqué que quatre Palestiniens avaient été abattus par des tirs réels et que neuf autres avaient été blessés au cours de l’incident.

L’agence a indiqué que des résidents d’implantations de l’avant-poste Esh Kodesh, près de Shiloh, ont attaqué des villageois de Qusra qui les ont affrontés.

En réponse à une question posée par le Times of Israel, un porte-parole militaire a déclaré que Tsahal était au courant d’un événement apparent impliquant des tirs et qu’elle examinait l’affaire.

Au cours de l’année écoulée, de jeunes résidents d’implantations se sont livrés à plusieurs reprises à des saccages violents dans des villages, causant la mort de quelques Palestiniens, des dizaines de blessés et d’importants dégâts matériels.

Les assaillants sont rarement arrêtés, et encore moins poursuivis pour leurs actes.

Israël suit de près les événements en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et à sa frontière nord, cinq jours après le début d’une guerre avec le Hamas dans la bande de Gaza, à la suite de l’attaque du groupe terroriste palestinien contre Israël samedi, au cours de laquelle des terroristes se sont infiltrés dans des communautés israéliennes. Jeudi, le bilan s’élevait à 1 300 morts, en grande majorité des civils, dont des enfants, des femmes, et des personnes âgées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.