Netanyahu à Poutine et Pompeo : L’Iran doit quitter la Syrie
Rechercher

Netanyahu à Poutine et Pompeo : L’Iran doit quitter la Syrie

Le Premier ministre a déclaré au Conseil des ministres avoir été clair : "Nous allons agir et nous agissons déjà contre les tentatives de l'Iran de s'établir dans ce pays"

Le Premier ministre Netanyahu et le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, le 9 mai 2018. (Amos Ben Gerschom / GPO
Le Premier ministre Netanyahu et le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, le 9 mai 2018. (Amos Ben Gerschom / GPO

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche lors de la réunion du cabinet avoir discuté ce week-end avec le président russe Vladimir Poutine et le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, pour leur rappeler l’importance d’expulser l’Iran de la Syrie.

« Je leur ai expliqué nos intentions à ce sujet », a-t-il déclaré. « L’Iran doit quitter la Syrie et nous agirons et agissons déjà contre les tentatives de l’Iran de s’établir dans ce pays ».

Le Kremlin a déclaré que Poutine et Netanyahu ont parlé « d’efforts conjoints pour assurer la sécurité aux abords de la frontière syro-israélienne » lors de leur entretien téléphonique. Ils ont également « exprimé leur volonté de renforcer la coordination de leurs actions à l’égard de la Syrie, y compris dans la lutte contre le terrorisme international », a déclaré le Kremlin.

Pompeo et Netanyahu se sont rencontrés à Tel Aviv en avril, les deux hommes ont discuté de leurs inquiétudes concernant les troupes iraniennes et les milices soutenues par l’Iran opérant en Syrie.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (D) rencontre le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo au ministère de la Défense à Tel-Aviv le 29 avril 2018. (Haim Zach / GPO)

Netanyahu s’est entretenu régulièrement avec Poutine ces dernières années au sujet de la Syrie, la Russie soutenant le président syrien Bashar Assad.

Les deux hommes se sont rencontrés à Moscou le mois dernier. Peu de temps après cette réunion, une frappe aérienne en Syrie attribuée à Israël a visé une base militaire iranienne. Comme la Russie, l’Iran est un soutien-clé du régime syrien.

Israël a maintes fois déclaré ne pas tolérer une présence militaire iranienne en Syrie et a mené des attaques contre les forces soutenues par l’Iran et tenté de faire passer des armes au groupe terroriste du Hezbollah basé au Liban.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...