Netanyahu accuse Ban Ki-moon « d’encourager le terrorisme »
Rechercher

Netanyahu accuse Ban Ki-moon « d’encourager le terrorisme »

Ban Ki-Moon a déclaré que les mesures de sécurité "ne peuvent pas résoudre le profond sentiment d'aliénation" des Palestiniens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Forum économique mondial à Davos, en Suisse, le 21 janvier, 2016 (Crédit : Fabrice Coffrini / AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Forum économique mondial à Davos, en Suisse, le 21 janvier, 2016 (Crédit : Fabrice Coffrini / AFP)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé mardi le secrétaire général de l’ONU d’ « encourager le terrorisme » après que Ban Ki-moon a évoqué devant le Conseil de sécurité « la frustration grandissante des Palestiniens face à l’occupation israélienne ».

« Les commentaires du secrétaire général de l’ONU encouragent le terrorisme », a dit Netanyahu dans un communiqué.

« Il n’y a aucune justification du terrorisme. Les assassins palestiniens ne veulent pas bâtir un Etat, ils veulent détruire un Etat, et ils l’affirment fièrement. Ils veulent tuer les Juifs partout et ils l’affirment fièrement. Ils ne tuent pas pour la paix et ils ne tuent pas pour les droits de l’Homme ».

« Les attaques au couteau, les attaques à la voiture bélier, et les fusillades [perpétrées par] des Palestiniens qui prennent pour cible des civils israéliens – ce que je condamne – et les affrontements entre Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes, continuent à faire des victimes ».

Ban avait dit plus tôt dans la journée lors d’une session du Conseil de sécurité de l’ONU : « mais les mesures de sécurité ne suffiront pas à arrêter la violence. Ils ne peuvent pas résoudre le profond sentiment d’aliénation et de désespoir qui incitent certains Palestiniens – en particulier les jeunes [à mener des attaques]. La force de la loi doit être exercée sur quiconque qui commet des crimes – avec un système de justice appliqué de manière égale pour les Israéliens et les Palestiniens ».

« La frustration palestinienne grandit de plus en plus sous le poids d’un demi-siècle d’occupation et la paralysie du processus de paix », a poursuivi Ban.

« Certains m’ont donné la tâche de souligner cette vérité indiscutable. Pourtant, les peuples opprimés l’ont démontré à travers les âges, il en retourne de la nature humaine de réagir à l’occupation, qui sert souvent d’incubateur puissant à la haine et à l’extrémisme ».

Netanyahu, réagissant aux propos de Ban, a dit que l’ONU a « perdu sa neutralité et sa force morale, et ces déclarations du secrétaire général ne feront rien pour améliorer sa situation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...