Netanyahu annonce qu’il améliorera les droits des Arabes tout en faisant appliquer la loi
Rechercher

Netanyahu annonce qu’il améliorera les droits des Arabes tout en faisant appliquer la loi

Le Premier ministre déclare que le nouveau programme annonce « un effort national » pour développer les communautés non juives, comprenant 2 milliards de NIS pour les Druzes et les Circassiens

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la réunion hebdomadaire du cabinet, le 13 décembre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la réunion hebdomadaire du cabinet, le 13 décembre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche qu’un effort national était nécessaire pour réduire l’écart social entre les communautés juives et arabes en Israël, et qu’un succès ne viendrait qu’accompagné d’une application ferme de la loi dans les villes arabes.

S’exprimant avant la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, Netanyahu a également annoncé l’approbation d’un plan de 2 milliards de shekels (510 millions de dollars) pour développer les communautés druze et circassienne.

« Toute personne sensée sait qu’il y a un large fossé entre les populations juive et arabe, des écarts de ressources et des disparités dans l’application de la loi, des écarts et des divergences dans les droits et les devoirs, a déclaré Netanyahu. Ces écarts se sont formés au cours des décennies, et il est temps de faire un effort national pour les réduire. »

« Le programme sans précédent que le gouvernement a approuvé il y a 10 jours en fera encore plus dans cette direction », a-t-il ajouté, faisant référence à un plan de développement sur cinq ans à 15 milliards de shekels (4 milliards de dollars) pour les communautés arabes.

« Dans le même temps, nous mettrons également en place un plan complet d’application de la loi pour les communautés arabes, a continué Netanyahu. Je veux être clair : rien de ce que nous faisons dans divers domaines comme les infrastructures, le tourisme, l’éducation, le commerce et l’économie – cela ne peut pas progresser si nous n’affrontons pas la question du respect de la loi israélienne dans les communautés arabes. »

« Ces deux programmes sont entremêlés, et ils aideront et profiteront aux citoyens d’Israël, principalement aux citoyens arabes », a-t-il déclaré.

De même, a déclaré Netanyahu, le projet à venir pour les communautés druze et circassienne « aidera à réduire les écarts, à faire avancer une communauté qui sert dans l’armée israélienne et se voit elle-même comme une part d’Israël ».

Les Circassiens font partie d’un groupe ethnique originaire du Caucase, qui est maintenant dispersé dans le Moyen-Orient, et dont 4 000 membres vivent en Israël.

« Je pense que quiconque veut une intégration réelle de tous les citoyens d’Israël à la société israélienne sera un partenaire de cet effort national que le gouvernement mènera dans les prochaines années », a déclaré Netanyahu.

La semaine dernière, le Premier ministre a démenti les informations selon lesquelles il se préparait à imposer des conditions à la communauté arabe d’Israël pour le plan de développement de plusieurs milliards de shekels récemment approuvé, bien qu’un ministre a déclaré qu’il lui a été demandé d’établir une liste des demandes.

La Deuxième chaîne a annoncé lundi soir que Netanyahu considérait de retenir les fonds attribués aux communautés arabes israéliennes à moins qu’elles n’acceptent de nouvelles mesures pour « une application accrue de la loi », à la suite de la fusillade terroriste du 1er janvier menée par un Arabe israélien à Tel Aviv, qui a tué trois personnes et en a blessé six autres.

Selon le reportage, le Premier ministre a demandé aux ministres Zeev Elkin et Yariv Levin de préparer un tel plan en réponse à la fusillade.

L’attaque a mis en lumière le problème des armes à feu non enregistrées dans les communautés arabes, menant à des appels – y compris de la part des dirigeants politiques arabes israéliens – à des opérations policières sur ce sujet.

Le bureau du Premier ministre a démenti le reportage, déclarant qu’il n’y avait aucun projet pour limiter ou conditionner les aides pour la communauté arabe.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement a approuvé un plan de construction d’une nouvelle ville druze dans le nord.

Raoul Wootlife a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...