Israël approuve la construction de la première nouvelle ville druze depuis 1948
Rechercher

Israël approuve la construction de la première nouvelle ville druze depuis 1948

Un dirigeant de la minorité religieuse critique ce projet parce que la cité sera construite sur d’anciens villages palestiniens

Dirigeants de la communauté druze, dans le nord d'Israël. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Dirigeants de la communauté druze, dans le nord d'Israël. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Israël a approuvé le projet de construction d’une nouvelle ville druze dans le nord. Le projet, une initiative du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a été approuvé mardi par le conseil national pour la planification et la construction, selon un communiqué du bureau du Premier ministre, et sera située près de Tibériade.

Netanyahu a déclaré dans un communiqué qu’il s’agira de la première ville druze construite en Israël depuis la création de l’Etat, en 1948.

La ville « fera avancer la population druze économiquement et socialement », a-t-il ajouté.

Mais la décision est critiquée par des membres de la communauté druze parce que le terrain choisi est situé à l’emplacement de deux villages palestiniens d’avant 1948, selon Haaretz.

Des sources proches de l’un des dirigeants spirituels de la communauté druze ont déclaré au journal qu’ils étaient stupéfiés de la décision, qui n’a pas pris en compte, selon eux, les problèmes des villages druzes existant, qui ont peu d’espace pour s’agrandir. De plus, ils craignent des répercussions dues aux anciens villages de Hittin et Namrin, qui ont été vidées de leur population en 1948.

Il y a 18 villes druzes reconnues – 14 en Galilée et 4 dans le Golan.

Les villes sont construites sur les pentes des collines et souffrent de limitations significatives pour leur agrandissement, parce qu’elles sont situées près de réserves naturelles.

La nouvelle ville devrait être construite près d’une zone urbaine sur un terrain approprié au développement et proche des bassins d’emplois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...