Netanyahu réprimandé au téléphone par le père du soldat blessé à Gaza – média
Rechercher

Netanyahu réprimandé au téléphone par le père du soldat blessé à Gaza – média

Les parents de Barel Hadaria Shmueli - un tireur d'élite de la police des frontières âgé de 21 ans et hospitalisé dans un état grave -ont critiqué avec force le gouvernement

(G) L'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une conférence à Jérusalem, le 1er août 2021. (C) L'officier de la police des frontières Barel Shmueli, grièvement blessé lors d'une fusillade à la frontière de Gaza, le 21 août 2021. (D) Le Premier ministre Naftali Bennett reçoit un troisième vaccin COVID-19 à l'hôpital Meir de Kfar Saba, le 20 août 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash9, Police des frontières, Olivier Fitoussi/Flash90)
(G) L'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une conférence à Jérusalem, le 1er août 2021. (C) L'officier de la police des frontières Barel Shmueli, grièvement blessé lors d'une fusillade à la frontière de Gaza, le 21 août 2021. (D) Le Premier ministre Naftali Bennett reçoit un troisième vaccin COVID-19 à l'hôpital Meir de Kfar Saba, le 20 août 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash9, Police des frontières, Olivier Fitoussi/Flash90)

Le père d’un soldat blessé a réprimandé mardi le chef de l’opposition, Benjamin Netanyahu, au cours d’un entretien téléphonique, a fait savoir la Douzième chaîne, après s’en être pris au Premier ministre Naftali Bennett car celui-ci avait confondu le nom de son fils avec le sien.

Les parents de Barel Hadaria Shmueli – un tireur d’élite de la police des frontières âgé de 21 ans, qui est hospitalisé dans un état grave après avoir été blessé par balle à la tête pendant des émeutes à la frontière avec Gaza, samedi – ont critiqué avec force le comportement du gouvernement.

« Quand est-ce que vous comprendrez enfin, dans le pays, que nos soldats ne sont pas des pigeons sur lesquels on peut tirer à volonté ? », a dit Yossi Shmueli à Netanyahu, selon un enregistrement diffusé par la chaîne. « Peu importe si c’est le Likud… ou Bennett qui entrent en contact avec moi ».

Shmueli a vivement recommandé au gouvernement de prendre ses responsabilités et de définir une ligne claire sur l’usage des balles réelles à la frontière avec Gaza.

Le Premier ministre Naftali Bennett (à gauche) et Yossi Shmueli, le père du soldat blessé Barel Shmueli. (Crédits : Flash90/Capture d’écran)

« C’est mon fils unique et il est grièvement blessé. Il a subi deux interventions chirurgicales aujourd’hui », ajoute-t-il dans l’enregistrement.

Shmueli a vivement recommandé aux politiciens de « cesser des placer des gens à la barrière de sécurité et de prendre une décision claire sur le droit à ouvrir le feu ou non. Pourquoi n’y a-t-il pas de décision claire ? »

Lundi après-midi, le rappeur The Shadow avait diffusé un clip audio de la conversation entre Bennett et Yossi Shmueli. Dans ce dialogue, un Yossi bouleversé interroge Bennett sur la décision prise par les responsables de Tsahal de stationner des soldats à proximité de la frontière et il tance le Premier ministre, lui disant qu’il est un « lâche ».

Pendant cet appel, Bennett avait fait référence au soldat blessé sous le nom de Yossi et non de Barel. Le Premier ministre avait ultérieurement présenté ses excuses et Netanyahu avait profité de cette opportunité, lundi, pour attaquer le chef du gouvernement – revenant ultérieurement sur ses critiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...