Haley visite un tunnel du Hamas, les villes du sud et la zone frontalière avec le Liban
Rechercher

Haley visite un tunnel du Hamas, les villes du sud et la zone frontalière avec le Liban

L'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU a évoqué avec les habitants la vie sous la menace de roquette, s’est rendue à Kerem Shalom et dans le nord, vers le kibboutz Misgav Am

  • L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Nikki Haley avec l'envoyé israélien auprès de l'ONU, Danny Danon (à sa gauche) et le chef d'état-major adjoint de l'armée israélienne, le général Aviv Kochavi (à droite de Danon), le 8 juin 2017 (Crédit  : armée israélienne)
    L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Nikki Haley avec l'envoyé israélien auprès de l'ONU, Danny Danon (à sa gauche) et le chef d'état-major adjoint de l'armée israélienne, le général Aviv Kochavi (à droite de Danon), le 8 juin 2017 (Crédit : armée israélienne)
  • L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Nikki Haley avec le chef d'état-major adjoint de l'armée israélienne et le général Aviv Kochavi, près d'un tunnel creusé par le Hamas près du kibbutz Ein Hashlosha, le 8 juin 2017 (Crédit : Armée israélienne)
    L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Nikki Haley avec le chef d'état-major adjoint de l'armée israélienne et le général Aviv Kochavi, près d'un tunnel creusé par le Hamas près du kibbutz Ein Hashlosha, le 8 juin 2017 (Crédit : Armée israélienne)
  • L'envoyé des Etats-UNnis à l'ONU Nikki Haley lors d'un briefing à la frontière libanaise le 8 juin 2017 (Crédit : David Azagury / Etats-Unis Embassy Tel Aviv)
    L'envoyé des Etats-UNnis à l'ONU Nikki Haley lors d'un briefing à la frontière libanaise le 8 juin 2017 (Crédit : David Azagury / Etats-Unis Embassy Tel Aviv)
  • Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, observe le sud du Liban depuis le kibboutz de Misgav Am à la frontière israélo-libanaise, le 8 juin 2017. (Crédit : Matty Stern / Ambassade des États-Unis / Flash90)
    Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, observe le sud du Liban depuis le kibboutz de Misgav Am à la frontière israélo-libanaise, le 8 juin 2017. (Crédit : Matty Stern / Ambassade des États-Unis / Flash90)
  • L'envoyée à l'ONU des Etats-Unis Nikki Haley et l'ambassadeur d'Israël à l'ONU Danny Danon à la frontière libanaise, le 8 juin 2017 (Crédit : David Azagury / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)
    L'envoyée à l'ONU des Etats-Unis Nikki Haley et l'ambassadeur d'Israël à l'ONU Danny Danon à la frontière libanaise, le 8 juin 2017 (Crédit : David Azagury / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)
  • L'envoyé des Etats-Unis de l'ONU Nikki Haley écoute un briefing d'un officier de l'armée israélienne à la frontière libanaise le 8 juin 2017 avec le chef d'état major adjoint de l'armée israélienne, Aviv Kochavi, et l'ambassadeur israélien à l'ONU Danny Danon (Crédit : David Azagury / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)
    L'envoyé des Etats-Unis de l'ONU Nikki Haley écoute un briefing d'un officier de l'armée israélienne à la frontière libanaise le 8 juin 2017 avec le chef d'état major adjoint de l'armée israélienne, Aviv Kochavi, et l'ambassadeur israélien à l'ONU Danny Danon (Crédit : David Azagury / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU Nikki Haley s’est rendue jeudi dans les communautés israéliennes dans les zones proche de la région frontalière de Gaza. Elle a rencontré les habitants locaux et a emprunté l’un des tunnels menant vers l’enclave palestinienne dirigée par le Hamas.

Haley est également allée vers le nord jeudi et a visité le kibboutz Misgav Am, situé près de la frontière nord d’Israël avec le Liban. Des officiers de l’armée israélienne et les forces de la FINUL lui ont donné de plus amples détails sur la situation sur place.

Au cours de sa visite dans le sud, Haley a rencontré des habitants du kibboutz Nahal Oz, a été dans un tunnel d’attaque creusé par le Hamas près du kibboutz Ein Hashlosha et a visité le passage frontalier de Kerem Shalom, le point de passage principal à travers lequel les marchandises sont transférées d’Israël vers la bande de Gaza.

Haley s’est positionnée comme une partisane d’Israël. Elle a critiqué l’instance internationale qui se concentre trop sur Israël et a promis mercredi lors de ses rencontres avec des dirigeants israéliens de mettre fin à l’intimidation de l’Etat juif.

La visite à la frontière de Gaza a eu lieu au lendemain de sa rencontre avec le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Rami Hamdallah à Ramallah. Elle avait abordé avec lui la situation humanitaire dans la bande de Gaza ainsi que le travail de l’UNWRA, une agence des Nations unies qui aide les Palestiniens, a déclaré son bureau dans un communiqué.

À Nahal Oz, les habitants ont décrit à Haley les expériences vécues pendant la guerre de l’été 2014 entre Israël et les groupes terroristes basés à Gaza et menés par le Hamas. Ils lui ont également expliqué comment la vie se déroule à la frontière sous la menace de roquettes et d’attaques.

Ils ont souligné qu’ils n’ont jamais pensé à partir du kibboutz et un habitant a expliqué à Haley : « c’est notre maison et nous ne nous voyons pas vivre ailleurs », selon un communiqué de presse.

Nikki Haley, au centre, au kibbout Nahal Oz près de la frontière avec la bande de Gaza, accompagné par l'ambassadeur d'Israël à l'ONU Danny Danon, et le résident local Yael Raz-Lachyani, le 8 juin 2017. (Crédit : autorisation The Israel Project)
Nikki Haley, au centre, au kibbout Nahal Oz près de la frontière avec la bande de Gaza, accompagné par l’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon, et le résident local Yael Raz-Lachyani, le 8 juin 2017. (Crédit : autorisation The Israel Project)

Diana Ben David, une enseignante, a remercié l’ambassadrice pour sa défense d’Israël, en disant : « nous avons finalement l’impression ‘avoir quelqu’un qui nous protège à l’ONU. »

Haley a reçu un carnet rempli de dessins réalisés par des enfants israéliens de maternelle pour la remercier son soutien.

Un carnet de dessins d'enfants donnés à l'ambassadeur des États-Unis à l'ONU Nikki Haley lors de sa visite au kibboutz Nahal Oz, le 8 juin 2017 (Crédit : Autorisation)
Un carnet de dessins d’enfants donnés à l’ambassadeur des États-Unis à l’ONU Nikki Haley lors de sa visite au kibboutz Nahal Oz, le 8 juin 2017 (Crédit : Autorisation)

Au cours de sa visite du tunnel du Hamas, qui a été découvert avant la guerre il y a trois ans, Haley était accompagné par l’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon et le général Aviv Kochavi, chef d’état major adjoint de l’armée israélienne.

Les tunnels ont été utilisés par le Hamas pour attaquer et tuer des soldats de l’armée israélienne à plusieurs reprises pendant la guerre des 50 jours en 2014. Israël a détruit une douzaine de ces systèmes souterrains au cours de l’opération Bordure protectrice.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...