Rechercher

Nouveau variant : Bennett met en garde contre une « nouvelle situation d’urgence »

Alors qu'un arrivant du Malawi devient le premier cas du variant B.1.1.529 détecté dans le pays, le Premier ministre appelle les autorités sanitaires à "travailler 24h/24"

Le Premier ministre Naftali Bennett dirige une réunion hebdomadaire du cabinet à son bureau à Jérusalem, le 14 novembre 2021. (Crédit : Ariel Schalit / POOL / AFP)
Le Premier ministre Naftali Bennett dirige une réunion hebdomadaire du cabinet à son bureau à Jérusalem, le 14 novembre 2021. (Crédit : Ariel Schalit / POOL / AFP)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré vendredi qu’Israël se trouve au seuil d’une situation d’urgence, après la détection en Israël du premier cas d’un nouveau variant hautement contagieux du coronavirus, apparu en Afrique du Sud.

« Notre politique primordiale à l’heure actuelle est de prendre des mesures rapides et fortes, en particulier en ce qui concerne l’entrée en Israël et la sortie du pays, jusqu’à ce que la situation devienne plus claire », a déclaré Bennett lors d’une réunion avec le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, et des experts.

« Quand ce sera le cas, nous déciderons de ce que nous faisons », a-t-il ajouté.

« Nous sommes actuellement au seuil d’une situation d’urgence. Je demande à tout le monde d’être prêt et de participer pleinement aux efforts 24 heures sur 24 », a déclaré Bennett aux participants aux réunions, dans des commentaires communiqués aux médias par le bureau du Premier ministre.

« Le nouveau variant est plus contagieux, va à un rythme beaucoup plus rapide que la souche Delta », a déclaré Bennett. Il a précisé que les autorités surveillaient les données en provenance d’Afrique du Sud pour en savoir plus sur cette souche, notamment pour savoir si elle était résistante aux vaccins existants.

Le premier cas de la souche, actuellement connue sous son nom scientifique B.1.1.529, a été détecté en Israël après l’arrivée d’une personne en provenance du Malawi, a annoncé le ministère de la Santé plus tôt dans la journée de vendredi.

Le ministère a indiqué que deux autres personnes étaient suspectées d’être également infectées par la nouvelle souche et qu’elles attendaient les résultats définitifs des tests. Les trois personnes ont été vaccinées, a précisé le ministère, ajoutant que les détails de leur vaccination étaient encore en cours de vérification.

Selon les médias israéliens, une femme soupçonnée d’être porteuse du variant a pris un bus du centre d’Israël vers la ville d’Eilat, dans le sud du pays, où elle travaille dans un hôtel. La police l’a retrouvée sur place et l’a envoyée subir des tests supplémentaires. Elle a été questionnée par des responsables médicaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...