Rechercher

Nvidia va établir un centre de recherche à Tel Aviv

Le centre du géant du jeu et et du graphisme informatique en Israël sera dirigé par Gal Chechik, ancien haut responsable de la division de l'intelligence artificielle chez Google

Le professeur Gal Chechick dirigera le nouveau centre de R&D de Nvidia à Tel Aviv, qui se consacrera à l'intelligence artificielle (Crédit : autorisation)
Le professeur Gal Chechick dirigera le nouveau centre de R&D de Nvidia à Tel Aviv, qui se consacrera à l'intelligence artificielle (Crédit : autorisation)

Nvidia Corp., géant américain du jeu et du graphisme informatique, a annoncé mardi qu’il prévoit l’ouverture prochaine d’un centre de recherche en Israël consacré à l’intelligence artificielle.

Le centre sera dirigé par le professeur Gal Chechik, ancien haut responsable de la division de l’intelligence artificielle de Google, a fait savoir l’entreprise dans un communiqué.

« Même si le pays est petit, Israël est une force immense dans l’industrie de l’intelligence artificielle », a dit Bill Dally, scientifique en chef de Nvidia, alors qu’il annonçait cette nomination lors de la conférence des développeurs de la firme à Tel Aviv, en présence de 2 800 développeurs, investisseurs et entrepreneurs.

Dally a expliqué être continuellement « sidéré par la qualité des recherches, des chercheurs, et l’appétit du marché pour de nouvelles idées » qu’il a notés en Israël.

Bill Dally, scientifique en chef de Nvidia, s’exprime lors de la conférence des développeurs de la firme américaine à Tel Aviv, le 18 octobre 2018 (Crédit : autorisation)

Chechik aura la mission d’établir une division de recherche en Israël et recrutera une équipe de chercheurs spécialisés dans l’intelligence artificielle. Il avait rejoint Google en 2007 et était, par le passé, affilié au laboratoire d’IA de Stanford. Il est également membre de la faculté au centre interdisciplinaire pour la recherche du cerveau à l’université de Bar-Ilan.

Nvidia a l’intention d’élargir son équipe d’ingénieurs en apprentissage approfondi en Israël et de recruter encore 20 employés pour son centre de R&D à Tel Aviv, a souligné l’entreprise dans un communiqué. Le nouveau centre se focalisera sur la recherche pure en intelligence artificielle, a indiqué la firme.

« L’intelligence artificielle est une force technologique très significative à l’époque où nous vivons », a commenté Chechik dans le communiqué. « Israël a un capital humain exceptionnel qui en fait un acteur majeur pour Nvidia dans le monde entier ».

Nvidia a des activités en Israël depuis huit ans. La firme a vendu localement ses processeurs et acheté des parts dans les start-ups avant d’y implanter aujourd’hui son centre de recherche. La compagnie a investi « des dizaines de millions de dollars » dans trois start-ups au cours des cinq dernières années : Zebra Medical, créateur d’un logiciel d’imagerie médical qui utilise l’intelligence artificielle, Deep Instinct, qui utilise l’apprentissage approfondi pour prédire les cybermenaces, et Rocketick, une entreprise de simulation et d’essais de puces qui a été achetée par Cadence en 2016 pour un montant présumé de 40 millions de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...